Les ondes privées de l'Avant-Garde de Construction Transhumaniste. Mouvement d'élite technologique pour l'élaboration de l'être humain supérieur.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aux sableuses et puantes vallées

Aller en bas 
AuteurMessage
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Aux sableuses et puantes vallées   Dim 16 Jan - 13:33

Quelques jours se sont passés depuis que Malicia remarche, elle a refilée son arme à Saül et a semblé vouloir... passer à autre chose, évoluer. L'inuit est redescendu de son trip et le japonais s'est depuis vu offrir par Mazzy la tête putréfiée d'une femme qu'il a attaché à son sac. Bref, tout va bien du côté de la brigade scarifiée, le train train pour ce groupe qui avance au milieux d'une profonde vallée désertique, entourée de monts arides sur lesquels les ruines diminuent en même temps que l'altitude augmente.

Ce soir là, tout les Scarifiés et leurs... convives de routes sont présents au campement, il est l'heure du repas et Saül a préparé quelques morceaux de viande humaine qu'il avait faites sécher trois semaines auparavant pour conservation.

La nouvelle de la mort d'Harry Stinson n'est PAS encore tombée. En regardant tout le monde autour du feu, le borgne émet un grognement de contentement avant de dire :


"Bien les résultats des négociations de ces derniers jours sont positives. Mes vieux amis parmi les dirigeants de New Vegas sont toujours intéressé par notre venue comme avant. Tout va bien, nous aurons refuge là bas. Tous..."

Il regarde Malicia.

"Même toi, Malicia."

Il hoche la tête, d'un air entendu.

"La Marabunta te méprise, c'est un fait. Mais rien ne sera tenté contre toi, voir mieux tu fais parti des points de discussions sur nos futures activités avec Simon Dakan. Bref, plus que jamais la Brigade a besoin de toi. On t'a suivie parce qu'on laisse pas nos membres derrières et donc tu auras pas besoin de nous laisser derrière en rejoignant même pour de faux les gaëliques.

Tu resteras une membre de la brigade pleinement et entièrement en sachant qu'on te propose à New Vegas de devenir une maître d'arme. "


Il la regarde d'un air calme, apaisé. Avant de se tourner vers les deux nouveaux.

"Quand à vous deux, à moins que vous ne prouviez votre valeur à la Brigade d'ici là, vous ne deviendrez pas des Scarifiés et regagnerez la vie civile là bas et pourrez vous mêler aux habitants."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Aux sableuses et puantes vallées   Lun 17 Jan - 4:59

[HRP : poste de Isu avant son suicide ]


Le petit asiat completement terrorisé par la tete accroché a son sac est au bord de la crise d'hystérie. Il sort un briquet de sa poche, ramasse un bout de plastique et snif a plein poumons.

Les premieres alucinations le font tomber en arriere, ca tourne ca secoue ca explose dans sa tete.

Il se leve et commence a geuler dans tout les sens.


Moi moi Haaaarrrff Bien bien tout ca! Haaarrff

ILs s'approcha de Saul en courant et commença a lui griffer le visage, lui cracher dessus, lui balancer de la caillasse a la gueule. L'étrange asiat était devenu complètement incontrôlable et fou!

Il ne resté qu'une seule alternative au groupe...L'exécuter...


[HRP Merci beaucoup pour c'est quelques jours, pour des raisons inavouable il est de mon devoir de mettre une fin a ce perso. GG pas de betise Peace]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Aux sableuses et puantes vallées   Lun 17 Jan - 5:07

Le borgne allait manger son bout de viande humaine quand l'asiat pète un cable. Totalement défoncé il tente de lapider le chef Scarifié qui se relève d'un bond et évite facilement les caillasses lancées avec la précision qu'aurait jadis pu avoir aux tirs à la baballes un attaquant de l'équipe de France de football. Puis il lui fonce dessus en mode harpie hystérique, tentant de le griffer ou Dieu sait quoi. Tout en reculant promptement, une main se tend vers son fusil automatique à ses côtés. Il l'attrape mais pas de manières conventionelles : par le canon pour balancer la crosse en pleins dans la gueule du japonais qui s'écroule au sol, sonné par la violence du choc. Puis il se rasseoit comme si de rien était.

"Qu'il crève. Mazzy, Marve, Malicia si ça vous fait plaisir, il est pour vous."

Reprenant son repas où il en était, il entreprend tranquillement de mâchouiller son bout de viande humaine. Une foi la pitance ingurgitée il dit sur le même ton que son précédent spitch.

"Donc rectification"

Il regarde l'inuït.

" Quand à toi seul, à moins que tu ne prouves ta valeur à la Brigade d'ici là, tu ne deviendras pas un Scarifié et tu regagneras la vie civile là bas et pourras te mêler aux habitants."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Aldartok

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 17/01/2011

MessageSujet: Re: Aux sableuses et puantes vallées   Lun 17 Jan - 6:35

" Quand à toi seul, à moins que tu ne prouves ta valeur à la Brigade d'ici là, tu ne deviendras pas un Scarifié et tu regagneras la vie civile là bas et pourras te mêler aux habitants."

Ces mots Résonnaient dans la tête d'Aldartok secoué après ce bref affrontement, il avait du repousser cet asiatique fou enragé avant qu'une autre personne ne l'achève.

"Si je comprend pas tout, je dois pas prouver de valeur pour pas finir comme petit fou qui est la par terre?"

"Pas envie de me faire sacrifier moi!"

"Par contre, j'apprécie compagnie de vous et si vous vouloir garder moi, nous irons pêcher hareng sauvage et ours des plaines ensembles."

Saül dit a l'inuit de prendre le matériel que l'asiat portait auparavant.
L'inuit ramassa les quelques affaires mis a part le tissu avec la tête à l'intérieur qu'il laissa a coté de la dépouille du japonais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicia Cash

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 25/09/2010

MessageSujet: Re: Aux sableuses et puantes vallées   Mar 18 Jan - 11:39

Malicia étais assise sur sa couche, immobile, le regard noir et vague…

Plus tôt, elle avait semblé écouter Saül parler avec un calme qui ne lui était pas habituel, ce contentant d’un léger signe de tête, quasi imperceptible, quand il avait évoqué son futur personnel.

A présent, elle paraissait comme repliée dans son monde, plongée dans le brouillard opaque de ses pensées… Et inutile de préciser que les vicissitudes du présent éprouvaient les pires difficultés à le transpercer. C’est ainsi qu’elle ne réagis pas le moins du monde quand l’asiatique fraichement débarqué s’attaqua au borgne et que ce dernier en appelas à la mort.

Une autre scène, à l’importance bien plus palpable pour elle, s’écoulait en boucle dans son cinéma personnel, réclamant une analyse, sollicitant un avis… Requérant de sa voix sans appel une réaction. Putain ! Elle aurait tout donné pour ce débarrassé de cette maudite mémoire photographique…

Depuis des jours, d’atroces migraines lui striaient régulièrement les tympans tandis qu’un étau lui comprimait le crâne. Sorte de carcan compresseur implacable et féroce, il la vidait de ses forces avant de l'abandonner, fiévreuse et épuisée.

De toute sa vie, jamais Malicia n’avait douté ou hésité, jamais… Elle ne pourrait plus le dire maintenant.

Mais lorsque la nuit est profonde, la moindre lueur parait prendre des proportions sans bornes. Une voie commençait à se dessiner en elle, d’abord simple esquisse gribouillée d’une main maladroite, son trait gagnait en assurance et en netteté, s’imposant de plus en plus à elle comme révolution nécessaire.

Encore une fois, elle savait ne gagner le repos qu’au prix de la vengeance, et puisqu’il lui fallait changer de gant pour y parvenir, alors soit, elle en changerait…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mazzy S.N.O.W.

avatar

Messages : 177
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Aux sableuses et puantes vallées   Mer 19 Jan - 4:27

Quand Isu se lance dans un assaut suicidaire, personne ne semble réagir. C'est un peu comme si un gros moustique s'était posé sur l'épaule de Saül pour le piquer puis s'était fait repousser d'un revers de la main. La menace étant jugée inexistante, tout le monde s'en fout.

"Qu'il crève !"

Après que l'inuit ait dépouillé le corps de ses maigres possessions (mais pourquoi ne prend-il pas la tête en décomposition ? A cause de l'odeur, peut-être ?), Mazzy s'en approche, bande son arc et décoche une flèche quasiment à bout portant.

*chlak*

La flèche vient se planter à la base la carotide, traverse le cou et s'encastre dans le sol. Un dernier gargouillis s'échappe de la gorge d'Isu puis des flots de sang s'étalent en une large flaque autour du corps. Au moins il n'aura pas souffert.
Elle l'aimait bien, elle. Il était drôle à pousser des cris tout le temps comme si, après un très long sommeil, il s'était réveiller en enfer, il ne devait pas bien savoir ce qu'est l'enfer. Dommage pour lui, mais le déterminisme darwinien a trancher : tout espèce inadaptée à son environnement est voué à l'extinction, et les japonais hypersensibles ne font pas exception.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aux sableuses et puantes vallées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aux sableuses et puantes vallées
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vallée des morts - Egypte
» operations vallée Munster 08.1914
» Nausicaä de la Vallée du Vent
» Les marmottes de la vallée de l'Ubaye
» Perriers La Campagne, circuit de la vallée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Act as a Celebration of Technology :: Ondes sécurisées :: De partout et d'ailleurs-
Sauter vers: