Les ondes privées de l'Avant-Garde de Construction Transhumaniste. Mouvement d'élite technologique pour l'élaboration de l'être humain supérieur.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Face to face

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Face to face   Dim 6 Mar - 22:24

Dans un coin de la vaste salle qui sert pour le campement Scarifié, le borgne s'assoit sur un tas d'ossements qui traîne par là, l'utilisant comme une sorte de trône macabre sans aucun dégoût ou gène pour l'origine anthropophage évidente du talus. Son fusil d'assaut est posé sur ses genoux, brave pépère, une main amoureuse repose sur sa crosse. En lieu et guise de chat à caresser avec un air machiavélique de super très vilains, Saül a son crache feu... sale temps pour les animaux de compagnie faut dire, doit y avoir longtemps que le chat du Docteur Mad c'est fait dépecer et griller broche une broche dans le cul. Autour d'eux le camp vit sa vie, les gens obéissent aux ordres du borgne ou pas, peut être sont-ils joyeusement entrain de s'enfiler en une baise thérapeutique post-massacre (suivez mes yeux... n'est-ce pas Liberty et Eugène? HEIN!!!!? N'est-ce pas?), bref il n'y prête aucune attention. Lui, ce qui l'intéresse c'est Ivy, face à lui (enfin dans la mesure où elle a acceptée de le suivre... parce que si c'est pas le cas, toute cette narration n'a aucune raison d'être et son narrateur s'en trouve fort confus). Il plisse l'oeil, l'observe sur l'air du prédateur prêt à bondir sur sa proie avant de tout à coup se détendre entièrement, un toussotement plus tard, un sourire orne même sa gueule de barbu (il fait le bon et le gentil flic à lui tout seul faut croire).

"Bien! Déjà encore une foi, je suis vraiment content que vous ayez survécu et j'espère bien que on pourra faire pleins de bonnes choses ensembles à l'avenir."

La définition de "bonnes choses" est laissée à l’appréciation d'Ivy.

"Ensuite, avant de parler de Nouvelle Hestia.... vous avez des informations sur les Nouveaux Architectes."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Face to face   Dim 6 Mar - 23:33

Le genre d'animal de compagnie qui loupe pas son coup quand il vous prend à la gorge, faut croire...

C'est donc tout naturellement qu'elle suit le chef scarifié sans broncher. On voudrait pas vexer le narrateur...on voudrait surtout pas vexer la marionette, en fait, qui, dans le genre badass, a l'air d'envoyer du bois...
Ivy reste debout alors qu'il s'installe sur la petite pyramide morbide; elle se contente de renvoyer une image morne au regard acéré du borgne, sans le lâcher des yeux pour autant; et, quand il sourit, elle continue à faire la gueule. Enfin. Faire la gueule. C'est peut être son expression naturelle, allez savoir.

Finalement, à la dernière phrase de Saül, elle écarquille grand les yeux et commence à se mordre les lèvres. Elle soupire, jette un bref regard méfiant derrière son épaule en direction du reste du campement, puis s'assoie en tailleur aux pieds du maître des lieux. Violet reste fixer quelques secondes le crochet qui lui fait usage de main gauche, en le caressant...à chacun son partenaire métallique, n'est-ce pas... La voix commence presque en murmures, avant de se faire plus distincte au fil du message. Elle reste néanmoins éraillée, brisée, un crépuscule de cordes vocales.


« Des info sur ça, je pourrais en écrire un bouquin. Mais je vous préviens: je suis pas ravie d'en parler. »

La manchote lève subitement le crochet devant son visage, tout en captant l'éclat de la pupille unique de Saül.

« Ils ont pris ma main et toute ma famille. Alors... »

Froncement de sourcils, elle ferme les yeux, secoue la tête de droite à gauche en signe de négation, avant de rabaisser la prothèse. Elle rouvre ses paupières, affiche des yeux rougis; mais aucune larme ne perle du vert trinitite. Tout a l'air contenu, un paquet de nerfs et d'émotions compressées, comme un César, pour ne pas exploser.

« Si vous êtes avec eux, qu'on en finisse rapidement. J'en ai assez de tromper la mort. J'en ai marre de toutes ces conneries. Je suis fatiguée de me battre.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Lun 7 Mar - 0:05

Et lui est droit et fier comme un rock le "badass". A mesure qu'elle semble bouillonner intérieurement, croire voir en lui un agent des N.A. prêt à lui porter le coup de grâce, il se fortifie, s'ancre plus fermement sur son "trône" morbide. Il est persuadé qu'il va pouvoir tirer d'elle toutes les informations qu'il désire, il n'a manifestement devant lui qu'une fille brisée par la vie et toute dépressive. Elle est prête à crever? Parfait! L'information ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd, si il s'avère qu'elle est digne de confiance et qu'elle est susceptible d'incorporer la Brigade, ce sentiment fera d'elle une Scarifiée parfaite. Il ne se départie en tout cas pas de son sourire en répondant.

"Nous ne sommes pas avec les Nouveaux Architectes. Au contraire... à priori ils sont une menace pour nous."

Un temps sa main gauche, celle qui n'est dotée que de trois doigts affreusement mal coupés et donc ornée de cicatrices hideuses lisse sa barbe grisatre ce qui lui donne un air de vieux sage pensif.

"L'armée dans laquelle vous étiez. C'était un groupe de résistants contre eux c'est ça? Des terroristes comme ils disent. Hm? Vous étiez une révolutionnaire?"


Dernière édition par Saül le Lun 7 Mar - 0:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Face to face   Lun 7 Mar - 0:47

« Non. »

Elle lâche ça sèchement, de façon abrupte, avant de se reprendre. L'air de singe savant et la décontraction de son interlocuteur a l'air de l'agacer.

« Enfin... En quelque sorte, ouais, si vous voulez. C'était pas vraiment de la révolution. C'était de la guerre. A qui aurait le plus d'influence, le plus de territoires sous contrôle. Beaucoup de civils étaient libres mais devaient se protéger contre eux, lutter, ou se soumettre. Notre armée n'était qu'une composante parmi d'autres des "libres". Nous, on luttait. On était sans doute les plus radicaux. Mais d'autres, hors de notre territoire, n'en avaient rien à faire et se contentaient de vivre, de faire leur bizness sans se mêler d'action belliqueuse, de visée idéologique. Y'avait plus ou moins de connections selon les groupes...bonnes et mauvaises relations. On voulait structurer, unir. Mais on était pas du genre à tendre la joue. Y'avait d'la belle saloperie chez les "libres". Comme partout j'imagine. »

Regard acide et furtif, le menton dans son col de ciré, vers la droite. Retour à Saül. Elle se rogne nerveusement un bout d'ongle. Elle tente de retourner la situation orale. Ping-pong.

« Pourquoi une menace ? Ils ont envoyé quelqu'un ici ? Il en reste ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Lun 7 Mar - 1:12

Le temps s'arrête, il se crispe. Elle a osée poser une question? Grand Dieu, va t'on assister à une mythique scène d'interrogatoire pre-crash? Un pure moment de James Bond est-il entrain de se dessiner? *tin tin tiiiiin nin tin tin tiiin nin tin tin* le lecteur a ce stade a très certainement réussit à se représenter mentalement le générique du célèbre film et a sans doute même déjà commencé à le chantonner. Avouons qu'il serait tout de même fort cocasse que la scène tourne au "C'est pas toi qui poses les questions!", enchaîné avec un "Nous afons les moyens de fous faire parler fraulein!" beuglé par un germanique gigantesque à monocle et col roulé qui lui braquerait une lampe halogène en pleins dans la tronche. Mais finalement la tension s'évacue aussitôt, désolé aux fans du genre, son sourire est toujours là, il reste détendu comme un pacha à la manière qui semble t'il agace tant son interlocutrice occupée à malmener ses ongles.

"Vous n'êtes pas la première à venir de cette région qui débarque sur les terres du Fractland. Rassurez vous, les menaces sont neutralisées."

Tant de questions en suspens, il a tellement de choses à lui demander, à apprendre d'elle mais ne veut néanmoins pas paraître impatient, ne veut pas qu'elle comprenne qu'il attend beaucoup de leur discussion. Il doit rester en position de force, poser ses questions au bon moment et le faire en pesant le pour et le contre à chaque foi, donner l'impression qu'il maîtrise la situation totalement.

"Faites moi la liste des Nouveaux Architectes passés et présents. Parlez moi de ce que vous savez de leur personnalité à chacun, de leurs méthodes, de leurs moyens respectifs, de leurs champs de compétences. Si certains sont morts, comment."

Il s'enfonce un peu en arrière provoquant les craquements de son fauteuil d'ossements. Il continue de l'observer, la main droite toujours sur la crosse de son joujou tueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Face to face   Lun 7 Mar - 6:10

La pulpe de ses lèvres expulse un petit bout de peau légèrement ensanglanté, alors qu'elle arrête de se rogner les doigts. Son geste reste en suspend un instant, l'index près de sa bouche. Le ton est amer.

« Dix. Dix comme les doigts de deux mains qui s'embrassent, pour former une parfaite union. »

Elle bouge vaguement ses phalanges, comme des petites vagues, avant de placer la main valide sous sa cuisse gauche.

« Aux dernières nouvelles on en comptait plus que six. J'ai eu l'occasion de vérifier de mes yeux deux des cadavres. Jean Chotet il y a six ans. Et Tatiana *elle insiste sur le Z de façon à marquer un certain mépris* Zéro assez récemment. L'année dernière. »

Son regard glisse le long de la crosse du fusil d'assaut.

« Ils sont vieux vous savez. Très vieux. Beaucoup plus vieux que nos deux âges réunis, sans doute. Mais ils ont des disciples. De la progéniture. De nouveaux maîtres pour des milliers d'esclaves. Des esclaves qui de génération en génération deviennent plus dociles. Plus performants. Six, c'est bien assez pour tout réduire en bouillie ici, s'ils décident de changer d'horizon. »

Ivy fait un signe du menton vers l'arme de Saül, avant de se lever, droite comme un i, toute raide, les épaules tendues à bloc, le poing fermé. Elle parait très irritée, lessivée, stressée, à cran.

« Et ce n'est pas avec des arcs et quelques vieilles bricoles du Xxème siècle qu'on pourra y changer quelque chose. Maintenant, je continuerai cette conversation quand les effets personnels que votre sergent m'a piquée me seront restitués. C'est du matos qui m'a coûtée les yeux de la tête. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Lun 7 Mar - 6:34

Il écoute et ça le passionne, il boit littéralement les paroles aux lèvres gercées d'Ivy. L'idée d'êtres supérieurs plus vieux que l'on ne puisse l'imaginer ayant accumulés une puissance défiants l'entendement grâce à la science, l'idées de véritables transhumains pleinement réalisés, forcément, ça l'intéresse, ça l'intrigue. Il les jalouse, les déteste, les admire et à la foi, clairement, il voudrait "en être". Il s'apprête à dire quelque chose quand Ivy se redresse et balance son exigence. Il prend une moue horriblement gênée et toussote.

"Il ne vous ont pas été... "piqués". Mais confisqués à durée déterminée."

Il soupire et regarde autour d'eux si il aperçoit Liberty oeuvrer sur le campement : RAS. Pas de blondinette à l'horizon. Damned! Le borgne ne le sait pas mais en cet instant elle doit probablement être entrain de s'envoyer un Eugène quelques couloirs plus loin. Assurément si il savait on pourrait l'entendre pester que y a encore de graves soucis de disciplines, que à Saint Exode ça ce serait pas passé comme ça, que on leur dit de monter le camp et qu'ils se montent dessus, que on leur dit de planter la tente et qu'ils plantent leur dard. Que il vous en foutrait des brigadiers lui! Que c'est qu'une bande de punks sodomites voilà tout! Heureusement il ne sait pas et reporte donc son attention sur Ivy.

"Vous m'expliquerez le fonctionnement de vos gadgets?"

La demande est polie, pas balancée comme un ordre. Quoi qu'il en soit il se lève lui aussi et apercevant Le Vieux :

"LIEUTENANT! Allez me trouver le Sergent Vicious. Tout de suite je vous prie."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Face to face   Lun 7 Mar - 7:20

Visiblement, elle ne s'attendait pas à ce genre de réaction. Elle entrouvre la bouche comme un poisson. Cela lui donne un petit air stupide (un peu bandant, aussi, car derrière le masque dur et laid de l'insomnie, de la crasse, de la douleur et du stress, se cache sans doute une plus jolie femme qu'il n'y parait, mais, enfin...).

Qu'est ce qu'elle croyait, bon dieu ? Un coq autoritaire qui lui aurait cloué le bec et donner des ordres ? Se confronter à du martial et de la testostérone ?

Mais nan... On dirait un gosse, le Saül. Toutes ces histoires ont l'air de l'exciter au plus haut point; et la gentille petite histoire cuculapraline avant d'aller se coucher, encore encore encore, le dernier jouet à la mode manié fiévreusement, c'est Ivy et son cerveau.

Alors, à la question, elle bafouille un « oui... » sans trop savoir pourquoi. Son regard est à nouveau un peu paumé, ses doigts se crispent autour du crochet, sa tête rentre dans ses épaules. On dirait, l'espace d'une seconde, une môme embêtée, ridiculement perdue dans une robe de princesse trop grande pour elle, qui voudrait paraître invisible au milieu d'une assemblée d'adultes qui la noient de questions, penchés en cercle menaçant au dessus de son petit crâne de moineau.

Sa voix se radoucie, malgré ses écorchures. Elle parle assez vite, toute gênée.


« Oui...oui...je vous montrerai si vous voulez... »



« C'est pas du matériel très au point... Enfin si, ma radio je l'ai fabriquée moi même, j'ai bidouillé une vieille console de jeu pendant très longtemps, tous les jours, je l'ai depuis que je suis toute petite...j'ai rajouté des trucs au fil du temps... Ma prothèse et le reste je les ai achetés contre une caisse d'armes lourdes et mon flingue... Alors vous comprenez, j'aime pas trop que ça soit loin de moi... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Lun 7 Mar - 9:32

Lui la crasse, ça ne le dérange pas. Il a été habitué à vivre dans les pires conditions nomades. Peu de temps après son arrivée à la surface d'ailleurs pour la petite histoire, quand il n'y avait que Mazzy et lui qui s’entraînaient mutuellement dans les tréfonds de l'inhumanité en vivant sur un nuage leur romance improbable, il avait touché le fond en matière d'hygiène, nageant dans des marres de viscères, de sang et de merde en pleins trip sous acide. Forcément maintenant qu'il est arrivé en haut de l'échelle sociale du désert, il porte sur lui une certaine respectabilité, aussi quand on a les moyens d'avoir du savon made in New Vegas pourquoi s'en priver? Ajoutons y que son aveugle et sédentaire de fiancée n'apprécierai pas franchement de copuler avec un clodo et on la comprend... mais bref, tout ça pour dire que même si ça ne se voit pas des masses sur lui en ce moment, la crasse, ça ne le dégoûte pas du tout. Du coup si on doit définir une catégorie de personnes qui peuvent mettre l'adjectif "bandante" sur Ivy Violet dans son état actuel, assurément le borgne en fait partie. La voir la bouche béante comme ça avec des airs de petite fille perdue ça lui donne des envies de fourrage buccal sans autre forme de procès mais rhaaaa damned... si il fut un temps il ne se serait pas gêné pour y aller franco, il y encore ce soucis de respectabilité et de responsabilité actuelle qui revient sur le tapis. Il cale donc ses pulsions perverses dans un coin la plupart du temps pour se consacrer à l'exercice de ses fonctions. Dans le cas présent il réprime son début d'érection (il part très vite le vieux) pour se consacrer aux mondanités en attendant que Le Vieux ramène Liberty pour qu'elle file le matos d'Ivy.

Il observe en conséquent le crochet de la brune.


"Et donc vous en avez de tout les formats, etc.? Vous pouvez faire toutes sortes de bricolages avec? Des opérations de chirurgies aussi? Faites donc moi l'inventaire des capacités de ces petites merveilles."

Y a pas d'ironie dans le ton. C'est pas un secret, chez lui les prothèses c'est un kif, même les simpliste. Une passion qui est sans doute né quelque part dans les maisons closes de Courtes-Fols à Saint-Exode, dans les bras de quelques putes de luxe aux multiples vagins synthétiques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Face to face   Lun 7 Mar - 10:37

On pourrait croire que la main cherche de plus en plus à camoufler le crochet au regard intéressé de Saül, comme si elle en avait un peu honte...

Mais finalement, la voilà qui retrousse légèrement la manche de son ciré, pour dévoiler le petit tronçon de prothèse couleur chair, à l'allure de silicone, parfaitement emboîté dans le prolongement du bras. Le crochet dépasse d'une encoche, à la forme d'une fine ligne droite coupée en son milieu par un cercle plus épais. On peut voir que ce dernier est comblé par une sorte de petit cylindre métallique, au reflet d'argent dans la semi-pénombre.


« De la chirurgie non, le corps humain c'est pas mon domaine... Du "bricolage" oui. J'ai pas grand chose non plus... Perceuse, passe-partout, ce genre de choses... »

Elle enserre à nouveau sa main valide sur le crochet, mais, cette fois, semble vouloir le retirer. Elle fait pivoter l'objet d'un quart de tour vers la droite, puis d'un demi-tour vers la gauche. Ivy arrête ses gestes, prend de grandes et lourdes inspirations en fermant les yeux... Avant de tirer vers l'avant. Clac.

« Haaaaaaaan. »

Diable. Cela résonne comme un orgasme, quasiment, et, l'espace d'un instant, cinq secondes tout au plus, son visage a affiché une expression de plénitude soudaine, de plaisir excessif, de joie sans faille. Les jambes derrière le treillis ont même terriblement tremblé. On s'en demanderait presque si elle n'a pas mouillé sa culotte, à ce stade. Dingue.

Violet tient maintenant entièrement l'objet dans sa main, qui n'est pas plus grand que cette dernière. Sous le ciré, sa poitrine semble encore fait des bonds de sardine. Elle est en nage. Le crochet est bel et bien fiché dans un petit cylindre métallique qui, pour sa part, a une étrange carte à puces verte et noire lové dans sa base. Le tout se fourre donc impeccablement dans l'encoche.


« J'ai fait faire ça chez le meilleur cybiochirurgien de BelleFond. Plus de 48 heures sur le billard, avec un fort pourcentage de faire un AVC ou de perdre tout le bras. Deux mois pour faire les pièces. Je peux manipuler les outils par influx nerveux. Je peux faire tourner le crochet à 360° par exemple. Rien qu'en le désirant. Mais ça me fatigue énormément pour l'instant, je ne suis pas habituée, et puis je n'ai pas eu l'occasion de m'en servir beaucoup. Mais c'est toujours mieux que rien. »

Ivy scrute à présent la moindre réaction de Saül d'un air neutre. Le bout de ses doigts est légèrement rabattu sur le précieux objet, tandis qu'elle cache son moignon-prothèse derrière sa hanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Lun 7 Mar - 22:36

Un oeil luisant dévore littéralement le spectacle fétichiste de la prothèse et du moignon éhontément exhibés... oooooooooh la petite coquine, elle montre son amputation au premier rencard elle? A cette distance d'observation tout les sens du borgne peuvent être en éveil, il hume la puanteur de la brunette et s'en remplit les poumons tout en ne perdant pas une miette de la scène. Il écoute aussi, l'est pas sagouin quand même et les informations sont importantes. Il note donc mentalement les informations qui lui parviennent, les triant et les compartimentant dans son encéphale de militaire, selon un protocole à peu prêt rationnel. Opération nécessaire 48 heures. Compétence nécessaire cybiochirurgien génial. Risque de l'opération AVC, gangrène. Résultat obtenu communication directe entre le cerveau et la machine. The Man Machine, un vrai rêve. Il acquiesce aussi régulièrement d'un hochement de menton avec un air intéressé en ponctuant ainsi les explications d'Ivy.

"Vous êtes donc excessivement calée en robotique et en cybernétique? Nous avons quelques prothèses au laboratoire de New Vegas. Peut-être les étudierai vous à l'occasion."

Bon... il ne lui a que trop montré qu'elle le passionne, il faut reprendre un peu de contenance, il est temps de se ressaisir. Il retourne s'asseoir sur son trône ossuaire dans un tonnerre de craquements caractéristiques et dit d'un ton très neutre, monocorde et distant.

"En attendant que Le Vieux nous trouve Liberty. Dites moi quels sont vos objectifs à partir de maintenant, vos envies. Je veux dire, une foi que nous serons sûr de vous, vos besoin de survie étant réglés... Désirez vous intégrer cette Brigade? Rejoindre l'A.C.T.? Pourquoi? Quels sont vos motivations, vous qui semblez avoir tout perdue et être prête à crever."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Face to face   Mar 8 Mar - 0:04

Elle replace rapidement l'outil dans la fente de la prothèse. Nouveau gémissement, contenu au maximum.

« Huuumpf. »

Ivy passe ses doigts dans ses cheveux, se frotte le coin d'un oeil, la main éprise de légers soubresauts, avant de s'assoir calmement, et de poursuivre:

« Je ne voudrais pas être un poids pour votre Brigade, malgré ma prothèse je suis très handicapée, rien que pour le maniement des armes. Mais je suis très sportive et endurante, et j'aime l'action, alors... Je ne sais pas... Et comme je vous l'avais déjà dit... Je ne suis pas sure de pouvoir prendre une vie civile plus tranquille... Je me sentirai pas très...adaptée pour ça... »



« Pour l'A.C.T je ne vois pas pourquoi je n'y participerai pas... Il me semble que c'est la seule organisation qui s'engage pour l'avenir de l'humanité, qui fait plus que survivre... C'est aussi pour ça que j'ai contacté New Vegas plutôt que Shangri-La, qui me parait avoir un système proto-communiste assez ridicule, basé sur de la propagande mielleuse et hypocrite, couplée à de nombreuses agressions très bourrines...c'est paradoxal... Enfin c'est l'impression qu'ils me font... Je n'aime pas beaucoup les faux-culs pour parler franchement. Et puis j'ai entendu dire qu'il y avait des sortes de mutants. »

Elle s'arrête, pince les lèvres, roule des yeux, semble hésiter à sortir quelque chose. Mais finalement, en penchant légèrement le tronc vers l'avant, comme une confidence:

« J'aime pas beaucoup ces saloperies... Enfin je sais pas s'ils ont la même mentalité que chez moi, mais... Non, j'aime vraiment pas ça... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Mar 8 Mar - 5:32

De petit tapotements de ses trois doigts gauche sur le canon de son arme sont les seules réponses qu'offre le borgne à l'exposé des intentions et visions politiques d'Ivy. Si il est bien sûr ravis de ce qu'il entend il n'en montre rien, la considérant jusqu'à nouvel ordre comme "en phase de test". Par contre le layus final sur les mutants l'interpelle et son sourcil solitaire se hausse à la mention des mutants de là bas qui auraient une sale mentalité. Tiens donc... c'est la saloperie Boris qui va être contente. Sur un ton égal qu'il maintient exprès le plus neutre possible il répond.

"Certains ont une tendance affirmée pour les religions faisant d'eux des Dieux ou des élus... pour sûr mais."

Toussotement.

"La survie de l'Espèce passe par l'adaptation. L'adaptation peut prendre plusieurs chemins... notamment la mutation. Nous ne sommes pas des anti-mutants contrairement à ce que l'on croit. Nous en avons même un dans nos rangs."

Il observe la réaction avant de continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Face to face   Mar 8 Mar - 11:35

Elle se gratte le menton, écorche d'un rapide coup d'ongle un petit bouton rouge qui le surplombait.

« J'dis ça, après...justement. On a eu pas mal d'ennuis avec des "mutants". C'est tout. Ici c'est surement autre chose. Mais ça m'empêche pas de pas pouvoir les voir en peinture. »

Ivy hausse légèrement les épaules, comme si sa dernière phrase n'avait pas vraiment d'importance à ses yeux. Cela a tout de même de forts relents "racistes" bien ancrés dans la conscience, et qui ne partiront pas si facilement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Jeu 10 Mar - 11:15

Hochement d'épaules, un petit geste de la main écarte la question de la table. Lui foncièrement il s'en fou. Racisme, pas racisme, tant que les gens font leur boulot. Il avait bien été un admirateur des nazis en leur temps même si il servait dans l'armée adverse. D'ailleurs il a même la dernière nazillone encore en vie dans sa bande, Malicia Cash et encore mieux, ce que peut de gens savent c'est qu'avant que la petite clamse il entretenait des contacts radios assez enivrés avec Petite Vérole. Tout ça pour dire qu'il n'ira pas la juger. Saül est un salopard, il aime s'entourer de salopard... aussi de gentils utopistes, pour maintenir une sorte d'équilibre, donc bref, si son trip c'est de détester les mutants, il n'a rien à y dire.

"Hmmm mais qu'est ce qu'ils branlent."

Il regarde alentour. Pas de traces du Vieux et encore moins de Liberty, le premier ayant disparus dans les couloirs à la recherche de la seconde.

"Bon votre matériel vous sera rendu quand l'Lieutenant nous aura trouvé Liberty."

Hochement de tête.

"En attendant, parlez moi un peu de Nouvelle Hestia. Ce types de robots sont répandus d'là d'où vous venez donc? Pourquoi elle est si dangereuse que ça? Elle m'a juste l'air d'être une sorte.... d'encyclopédie."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Liberty Vicious

avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Jeu 10 Mar - 13:18

Si si, des traces de Liberty.
Enfin, des bruits de pas, d’abord. Puis la blondinette apparaît, le visage neutre, (presque) propre sur elle. Allez donc deviner ce qu’il s’est passé plus loin. Elle avise la situation d’un coup d’œil. Ça discute sec, par ici. Peut-être qu’Ivy a dit à Saül qu’elle n’avait pas été fouillée en profondeur… Non, pas de pince à bouts plats dans le coin. Et à bien y réfléchir, l’information a été transmise par radio, et le chef Scarifié n’y a pas réagi.

De là où elle vient, le massacre continue peut-être, peut-être pas. Si on ne lui pose pas la question, Liberty n’y répondra pas.


- Chef, paraît qu’tu m’cherches ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Face to face   Jeu 10 Mar - 21:28

« L'absence de certitudes scientifiques devrait vous... »

Ivy est coupée dans son élan par l'arrivée de Liberty. Elle plonge son menton dans sa main, rentre sa tête dans ses épaules et, à la manière d'un gosse aussi curieux que désintéressé, se prépare à ne pas louper le moindre bout de l'échange, mais sans s'en mêler.

On ne peut pas savoir qu'au fond de son crâne, comme une petite musique atone, alors que le vert trinitite passe de l'un à l'autre des présents de manière relativement méfiante, quelque chose répète:

Céméfoutuzaffèrkejeveu,fichukon.


Dernière édition par Ivy Violet le Ven 11 Mar - 0:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Jeu 10 Mar - 22:43

Ah ben voilà! Elle se ramène, un instant il a faillit croire que la chaîne de commandement était entrain chier dans la colle. Mais non, c'est bon le mot est passé, elle est arrivée, elle ramène son blondinet minois et le chmilblique va enfin pouvoir avancer. A nouveau il se laisse dans un petit nuage de poussière blanche de calcium qui s'élève dans une symphonie de tintements osseux. D'un hochement de tête il remercie Liberty d'être venue et tout sourire il lui demande.

"Tu peux m'apporter le matos que tu as confisqué sur Ivy s'il te plait?"

Puis il regarde autour de lui et constate que la barricade demandée a bien peu avancée.

"Et dis, comment ça se fait que la barricade de gravas soit pas déjà installée?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Liberty Vicious

avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Sam 12 Mar - 12:34

Le matos confisqué sur Ivy… Faut croire que ça lui est sorti de la tête. La punkette réfléchit un instant, puis se souvient des quelques objets fourrés dans son sac.

- J’t’apporte ça.

Elle esquisse un pas quand une seconde question arrive.
La barricade. Un rapide regard alentour, et un sourire innocent. Bel aplomb, cette menteuse.


- Ouais, on était partis ramasser des gravas avec Eugène quand l’autre tar… le lieutenant est venu m’chercher.

Et que je te tape un déhanché pour me tourner et partir.
Au campement, accroupie devant sa besace dans laquelle elle fouille, Liberty cherche discrètement Eugène des yeux. Personne dans le coin : ça commence à sentir le sapin. Elle revient malgré tout vers Saül et Ivy. La main qui se tend vers le chef Scarifié contient une étrange Gameboy pré-Crash et quelques petits outils.


- C’est c’que j’ai jugé comme étant l’plus suspect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Face to face   Dim 13 Mar - 21:01

Ivy plonge sa main sous son ciré. Elle fouille, et extirpe la rangers solitaire, qu'elle pose délicatement devant elle, comme pour signifier que ce qui en était sorti doit irrémédiablement y retourner.
L'emplacement des piles de la console est surmonté d'une sorte de petit dôme bleu-noir réfléchissant la lumière, pour peu qu'il y en ait. La matière, au toucher, ressemble à du cristal. Sous les flèches de direction, une grille d'émission-réception. Un petit bout d'antenne télescopique dépasse, à côté du bouton d'allumage. De minuscules molettes apparaissent en haut des deux tranches.
Les outils sont du même calibre et de la même composition que le crochet (voir Poison Ivy pour la liste).
Elle replonge son menton dans sa main, et marmonne sèchement, visiblement amère que l'on tripote ou inspecte ses "jouets" devant elle:


« Vous l'allumez avec le bouton du dessus. Vous aurez l'interface de Tetris. C'est un jeu de puzzle. Pour avoir accès aux autres interfaces, radio, mémo, etc, il faut faire des codes. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Mar 15 Mar - 9:32

Le borgne observe tout cela avec la plus grande attention, un sourire aux lèvres. De petits "hm hm" accueillent les remarques d'Ivy sur l'outillage. Une foi que tout lui est rétribué, il se retourne vers Liberty. Il fronce les sourcils, il y a quelque chose de bizarre quand même mais il n'a pas l'intention de s'en préocuper pour l'instant.

"Ok, bon, retournes chercher Eugène et L'Vieux, des gravas y en a partout ici, pas besoin d'aller à perpette!"

A nouveau son intention se reporte sur Ivy.

"Bon donc, ouai, vous me disiez quoi sur Nouvelle Hestia?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Face to face   Mar 15 Mar - 10:27

Elle poursuit sur le même ton.

« Que l'absence de certitudes scientifiques devrait vous inciter à plus de prudence. »



« Primo, elle n'est pas dans son élément "naturel". Elle se heurte à un monde qu'elle ne comprend pas, où 95% de la faune et de la flore sont référencés comme des ennemis à annihiler. Je ne sais pas comment elle a pu arriver jusque là. Soit c'est un piège, soit c'est une erreur des NA.
De deux, si je me fis à son interface, ce modèle remonterait à une bonne dizaine d'années. C'est encore plus louche.
De trois, vous ne savez pas si elle est armée d'un dispositif quelconque, d'un programme spécifique, quelle mobilité elle peut avoir, sa durée de vie, etc.
De quatre, elle n'a pas été localisée, du moins pas à ma connaissance. C'est ce dernier point qui devrait être la priorité numéro un. Et je peux m'en charger très rapidement.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Mar 15 Mar - 12:01

Retournant s'asseoir sur son trône improvisé.

"Hm... quand vous parlez d'arme... vous parlez de quel niveau de puissance un véritable danger pour tout ce qui se trouve sur le Fractland?"

Un temps, il réfléchit.

"Comment pouvez vous la localiser? Pour sûr par tout les Saint d'l'Exode, la chose nous intéresse. J'aurai bien besoin d'une conseillère comme vous à mes côtés concernant toutes les technologies venant de... par chez vous. Mais je suis quand même méfiant à vous laisser les mains libre quant à tout ça."

De main droite il tire sur les moignons de doigts de sa main gauche comme pour replacer des articulations depuis longtemps arrachées.

"J'veux dire. Peut-être êtes vous, vous même envoyée par les N.A. J'veux dire ce serait pas la première foi qu'ils envoient quelqu'un."

Sourire énigmatique, il scrute sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Face to face   Mar 15 Mar - 21:46

Elle tripote doucement son crochet.

« Si j'étais leur envoyée, j'aurais pas fait la connerie de vous parler de la maladie, ou de la machine. Je me serais infiltrée bien confortablement dans votre société, comme simple survivante, en attendant le moment propice pour faire un coup tordu. Ou simplement observer, et disparaître un beau jour de la circulation.
Enfin, j'imagine.
»

Elle marque un temps d'arrêt, et recommence à se ronger le peu d'ongles qui dépasse de ses doigts.

« Un niveau de puissance d'ordre biologique. Ou une simple bombe. Autre chose. J'en sais rien. »



« Je la localiserai via ma radio, avec de la tranquillité, de la sécurité, un environnement sain, et du temps. 
Je ne sais pas non plus grand chose sur votre organisation, et s'il n'y a pas quelque chose d'un peu nauséabond derrière, Commandant.
Après tout, les gens vous suivent vous aussi, mais qu'est ce qui nous dit que votre but n'est pas tout autre que celui que vous présentez officiellement ? On peut continuer longtemps comme ça, à se chercher des poux et se renifler le derrière, ça nous avancera pas à grand chose.
Alors ne me laissez pas les mains libres si vous voulez, mais moi je bosserai pas avec vous si on me traite pas avec un minimum d'égard.

...

Et si on me rend pas mes affaires.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eugène Witt

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Mer 16 Mar - 5:08

« [...] Et si on me rend pas mes affaires. »

A peine Ivy a t-elle finit de parler, qu'on entend un grand bruit sourd, au loin dans les tunnels.
L'instant d'après, c'est dans un grand fracas qu'une porte vient s'effondrer au sol.

Depuis le camp scarifié, en jetant un coup d'oeil dans la direction de la source sonore, et malgré l'obscurité ambiante, il est possible de deviner deux formes qui se meuvent. Et que visiblement, ces dernières ne dansent pas un tango.


http://actiongenetique.forums-actifs.com/t168p15-a-subway-meeting#3440


Dernière édition par Eugène Witt le Mer 16 Mar - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Face to face   

Revenir en haut Aller en bas
 
Face to face
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» SUPERMAN IV, LE FACE A FACE (1987)
» Face à face
» (-16) Face to face, heart to heart ▬ JINHEE ♥
» Festival Face G - Genève 03-04 décembre
» Légions romaines en campagne face aux barbares

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Act as a Celebration of Technology :: Ondes sécurisées :: De partout et d'ailleurs-
Sauter vers: