Les ondes privées de l'Avant-Garde de Construction Transhumaniste. Mouvement d'élite technologique pour l'élaboration de l'être humain supérieur.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Face to face

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Mer 16 Mar - 7:35

Alors que le borgne tend les affaires à Ivy il tourne la tête machinalement vers la source du bruit et apercevant au bout de la salle les deux zigotos scarifiés se battre il écarquille l'oeil (et le bon). Après avoir fourgué le matos dans les bras d'Ivy, il se précipite en jurant, l'air assez colérique.

"PUTAIN DE BORDEL! PAR LES SAINTS TEMPLIERS DE L'EXODE D'LA GROTTE DU CUL DU DIABLE! VOUS VOULEZ ME TUER OU QUOI?"

Ca y est... il est vraiment en boule le commandant. Alors que ces derniers temps il se la joue "management zen", il se pique carrément une bonne grosse colère des familles à l'ancienne, la gueule toute rouge, fulminante et tout l'tsoin, tsoin.

"CAPORAL, LIEUTENANT! QU'EST-CE QUE C'EST QUE CE BORDEL!"

C'est donc en courant qu'il parvient finalement à leur niveau. Eugène lui tourne le dos, occupé à esquiver les poings du Vieux. Profitant de cet état de fait, un bras vient le ceinturer au niveau de la gorge pour mieux le balancer derrière et qu'il se viande au sol. Puis sans s'arréter il fonce dans le bide du Vieux.

Le choc est violent. Ils voltigent. Le vieux lieutenant tombe sous son commandant amortissant la chute pour un, aggravant les rhumatismes pour l'autre. Saül tente alors de se relever (ce que Le Vieux, ou Eugène si il revient très vite peuvent tout à fait empêcher).


"VOUS ALLEZ ARRETER VOS CONNERIES TOUT DE SUITE! GAAAARDE A VOUS!"


Dernière édition par Saül le Mer 16 Mar - 9:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Le Vieux

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Mer 16 Mar - 9:02

Le vieux encaisse le coup de son supérieur avec un masochisme certain. Après la grimace de douleur obligatoire, un franc sourire se dessine sur les lèvre craquelées du bonhomme. Le même sourire qui orne les figures enfantines après une bêtise puérile et sans conséquence.

Lorsque le garde à vous est sonné, le septuagénaire s'exécute immédiatement - du mois, dès qu'il peut - avec la rigueur qu'un corps bastonné permet. L'est pas vraiment beau à voir. Sans chapeau, le t-shirt en lambeau et plein de sang, les genoux ouverts et la pupille luisante.

L'air de rien, comme si la situation faisait parti d'un quotidien... ou pour marquer son désintérêt pour la chose, il beugle de manière anodine.


COMMANDANT SAÜL,
SOLDAT ACT_02 AU RAPPORT MON COMMANDANT !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eugène Witt

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Mer 16 Mar - 9:31

Eugène n'a pas entendu Saül, et lorsque ce dernier le propulse au sol, c'est surpris qu'il se retrouve face contre terre. Il ne lui faut guère plus de temps pour percuter que c'est le borgne qui vient de s'interposer dans ce sympathique et cordial échange d'idées.

Le vieux est canalisé par la masse du "commandant". Witt en profite pour se remettre debout, tranquillement. C'est fini. Il a transmis son amitié. L'essentiel est fait.
Pas aussi abimé que son adversaire, il aura quand même quelques bleus et de belles courbatures demain. Le vieux fumier, plus petit, a frapper à sa hauteur, soit dans l'estomac, dans le foie et dans les côtes... On peut pas dire que ce soit visuellement impressionnant, mais ca fait un mal de chien. Le caporal se relève donc en malaxant son flanc gauche.

Il ne se met pas au garde à vous. Il ne l'a plus fait depuis la fin de sa formation à White Rock. Attitude qu'il est heureux d'avoir abandonné. Pas question de la reprendre... surtout qu'il n'est plus -techniquement parlant- dans l'armée.

Il est debout. Débraillé aussi. Il tapote sur ses cuisses, extirpe une cigarette de son futal. Elle aussi semble avoir passé un sale quart-d'heure. Qu'à cela ne tienne! Il a besoin de ça pour finir de se calmer.
D'ailleurs il ne lâche pas un son, pas un mot. Il attend qu'on l'interroge pour se justifier... ou pas. Il verra en fonction de la suite. Il cherche Liberty du regard aussi. Un peu de soutien, ca pourra pas faire de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Face to face   Mer 16 Mar - 9:35

Un détachement certain.

Alors que les mâles se foutent copieusement sur la tronche, Ivy semble obnubilée par ses petites affaires, les rangeant précieusement, tout en délicatesse, une à une, après les avoir inspectées sous toutes les coutures, dans la rangers solitaire.

Ils ont beau s'agiter dans tous les sens, et beugler comme des veaux, rien n'y fait: elle lasse même, sans aucune raison apparente, la chaussure. Crache un peu dans sa main, et frotte vigoureusement ses doigts sur le bout de celle-ci.

Elle finit tout de même par tourner la tête vers la scène de ménage qui pue la testostérone, mais ne s'y attarde nullement, les yeux comme brûlés vifs par la vision d'Eugène qui s'écrase au sol.
Le visage cireux pivote rapidement pour se concentrer sur: rien.

Ivy serre la godasse sur son ventre, et commence à se recroqueviller sur elle même, tête baissée, mèches crasseuses qui pendent dans le vide, le corps parfaitement immobile.
Une bulle yoga totalement improbable, jouxtant la violence crasse des hommes gradés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty Vicious

avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Mer 16 Mar - 10:49

Un bruit sourd sur le côté. Se doutant de l’origine du bordel, Liberty ferme les yeux un instant, avant de se tourner et de les lever au ciel. C’est foutu. Saül va demander pourquoi ils étaient en train de se battre, et le vieux connard va raconter que personne ne ramassait franchement de gravats.

Juste là, Violet range délicatement ses affaires. Puis fixe le vide sans bouger, serrant la chaussure contre elle. La punkette se demande un instant si la nana n’est pas un peu autiste, finalement. Mais ça n’est pas vraiment la priorité du moment.
Elle s’approche à son tour des Scarifiés. Se place à côté d’Eugène, vers lequel elle tend un briquet qu’elle actionne dans un craquement. Elle l’examine d’un rapide coup d’œil, et en profite pour lui murmurer :


- Si l'Vieux raconte, tu nies. Officiellement on ramassait d’quoi faire une barricade.

Pas un regard pour ledit vieux, pourtant sans doute plus amoché que son caporal. Elle époussette inutilement le treillis qui a morflé.

- Tu t’es encore foutu dans un sale état.

Posture nonchalante, air innocent de circonstance. Vous pouvez attaquer, Procureur, la défense se tient prête.


Dernière édition par Liberty Vicious le Jeu 17 Mar - 2:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Mer 16 Mar - 11:03

Regard à gauche, regard à droite et autant vous dire que la pupille a l'air mauvaise. Forcément le juge veut entendre les plaidoiries, oooh ça oui, il veut se faire une opinion pour trancher dans le lard, balancer son verdict. Si la scène a rien d'un tribunal il recule néanmoins de quelques pas pour avoir une vue plus panoramique de l'ensemble, une séance plus... magistrate. Un raclement de gorge plus tard il balance d'un ton sec et autoritaire.

"Et bien! C'est quoi ce bordel, expliquez vous!"

Libre à celui qui veut de commencer, il ne regarde personne en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Le Vieux

avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Mer 16 Mar - 11:05

COMMANDANT SAÜL, MON COMMANDANT !

La situation est banale et n'exige aucune explication... le caporal et moi même avons eu un petite altercation mais cela est resté dans les normes de la franche camaraderie.


Regard amusé vers Liberty et son boyfriend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eugène Witt

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Mer 16 Mar - 11:19

Y devrait rien dire. Au mieux, "confirmé" les dires du croulant. Histoire que Saül leur foute la paix, mais... Mais il faut dire les choses. C'est mieux comme ça. Witt n'aime pas les p'tits secrets, les mensonges... il en porte déja un constamment alors il évite d'en fabriquer d'autres.

J'rectifiais le tir. On manque pas de respects aux dames.

Bon, c'est pas tout à fait ça... semi-mensonge, mais aussi semi-vérité, alors on s'en contentera. Il veut pas non plus s'étendre davantage sur le sujet, et vite passé à autre chose. Mais loin du vioque si possible. Il est pas sur de pouvoir se retenir de recommencer.

Et sinon... elle voulait quoi la nouvelle?

Y s'en fout en fait, mais faut bien dériver sur quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Mer 16 Mar - 12:04

Le juge fait la grimace de l'odieux magistrat très sévère. Il s'apprête à parler après les explications du Vieux mais Eugène apporte sa version et le rictus s'étend encore plus. Quelques secondes de réflexions et hop la sentence tombe.

"Bon, au final, vos raisons, j'en ai rien à foutre. Juste, cette Brigade c'est pas l'cirque! On est pas au temps des Viandabsombre là!"

Il s'approche de Liberty et la fixe. Visiblement y a un truc autour d'elle selon Eugène alors il continue de parler en la regardant..

"La discipline c'est pas une connerie. C'est la clef de la survie. C'est la clef de l'Avant-Garde. C'est la clef de notre business."

Tout en continuant de fixer Liberty.

"Z'êtes l'élite du fractland, alors comportez vous comme tel!"

Il a bien fait gaffe de chopper l'attention de Liberty en parlant, lui qui la trouve un peu dissipée ces temps-ci. Finalement il reporte son attention sur Eugène.

"Elle veut rien d'autre que rentrer à New Vegas bien encadrée par des Scarifiés pro dans une bonne ambiance." Grommelle t'il. Il repart vers Ivy d'ailleurs en lançant un dernier.

"Lieutenant, encadrez la construction de la barricade s'il vous plait."

A nouveau il est face à face avec Ivy et sans égard à son étrange méditation, il lache.

"Ok, on s'fait confiance alors. Jusqu'à New Vegas on t'escorte. Une foi là bas on t'offre les conditions pour localiser Nouvelle Hestia et après... on voit si ça te convient toujours de devenir une Scarifiée et d'incorporer l'Avant-Garde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Eugène Witt

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Mer 16 Mar - 12:07

A la dernière phrase de Saül, Eugène porte un regard à Liberty. Un sourire amusé sur le visage. Un peu narquois aussi.

Kekchose me dit qu'on a pas fait bonne pub là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty Vicious

avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Face to face   Jeu 17 Mar - 2:58

Un procureur qui n’attaque pas ? On n’a jamais vu ça. En plus clair : le vieux connard ne balance rien, ce qui veut dire qu’il va falloir se méfier. Ça pue c’t’histoire.
Mais ne vous en faites pas, monsieur le juge, le message est bien passé. Oh ça oui, il est passé. Liberty se mord les lèvres pour éviter de rire à la remarque d’Eugène. Marrant, mais ça tombe souvent sur sa gueule, quand y’a des soucis de discipline. Faut dire, elle est un peu la coupable toute désignée, c’est vrai. Elle n’a pas été recrutée pour sa rigueur militaire. La punk de la bande quoi. Le vilain petit canard. Saül a beau la fixer, elle ne s’excusera pas. Elle se contente d’un haussement d’épaules, d’ailleurs. On n’la changera pas.

Une fois le chef Scarifié éloigné, la blondinette pouffe en donnant un léger coup de coude à Eugène.


- Quoi, tu trouves qu’on fait pas "Scarifiés pro" ?

Elle désigne le Vieux d’un signe de tête.

- C’la dit on devrait s’y mettre, si c’est l’ "lieutenant" qui nous surveille. C’est d’jà assez louche qu’il ait rien dit, on va pas lui donner d’autres raisons d’nous saquer.

Et de joindre l’action à la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Face to face   

Revenir en haut Aller en bas
 
Face to face
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» SUPERMAN IV, LE FACE A FACE (1987)
» Face à face
» (-16) Face to face, heart to heart ▬ JINHEE ♥
» Festival Face G - Genève 03-04 décembre
» Légions romaines en campagne face aux barbares

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Act as a Celebration of Technology :: Ondes sécurisées :: De partout et d'ailleurs-
Sauter vers: