Les ondes privées de l'Avant-Garde de Construction Transhumaniste. Mouvement d'élite technologique pour l'élaboration de l'être humain supérieur.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une mutilée chez les Scarifiés

Aller en bas 
AuteurMessage
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Une mutilée chez les Scarifiés   Mer 23 Mar - 20:57

[Suite de SE cherche poison sur le fofo de NV]

Tentes et bardas divers commencent à chatoyer au delà de la scène. Emi et Ivy arrive en vue du Campement des Scarifiés. Violet ralentit l'allure avant de s'arrêter totalement, stoïque, devant une des affiches qui garnissent les murs. Elle analyse gravement chaque détails de celle-ci, puis siffle entre ses dents, avant de secouer faiblement la tête de droite à gauche, la langue tendue dans le creux de sa joue.

Elle reprend finalement la marche, les yeux plissés et agités aux quatre coins de l'endroit, voulant sans doute anticiper une éventuelle rencontre.


« Maintenant tu peux me dire. Pourquoi tu n'as pas voulu parler de Gavroche ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Une mutilée chez les Scarifiés   Mer 23 Mar - 22:05

"Il est devenu persona non grata à New Vegas depuis qu'il a traité avec Shangri-la."

Elle s'arrête et reprend sa marche. Ivy a pris ses repères ici, il suffit de suivre le son de ses pas. Une explication lui semble nécessaire.

"Hm... Shangri-la est une communauté ennemie de New Vegas. Et ils ne sont pas censés savoir qu'il est ACTiviste. Je ne sais pas si Saül t'a parlé de la géo-politique locale."

"Pourquoi siffles-tu ainsi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Une mutilée chez les Scarifiés   Mer 23 Mar - 23:14

Chez les Scarifiés, des mutilés ça ne manque pas et c'est en l’occurrence le grand mutilé en chef qui est présentement entrain d'aller et venir à droites à gauches en coup de vent, tout en soulevant les draperies qui séparent les pièces et les différents espaces comme une tornade, pour vérifier que tout se passe bien avec chaque scarifiés, que aucun fouineur ne se planque dans leur camp ou autre raisons obscures à son agitation. C'est ainsi que surgissant subitement devant Ivy et Emi au détour d'une peau de bête tannée et tendue, il manque de les percuter de peu.

"Ah vous êtes là..." Remarque totalement inutile, du genre qui sortent toutes seules, bien sûr qu'elles sont là couillon! Un hochement de tête plus tard.

"Ivy, tu te fais à New Vegas? J'ai envie que ça fonctionne bien. Je te remercie pour ton implication avec nous.... ton aide avec Emi."

Le chef Scarifié est vétu de son simple blouson de cuir US sans manches qui laisse voir ses tatouages. Passé sur son dos, son fusil automatique, comme d'habitude qui ne le quitte jamais.

Note : Kredj à cette heure-ci ne doit pas être très loin entrain de préparer son propre coin dans le campement.


HRP :

Edit à 11H57 suite à remarque sur la cohérence temporelle des évènements par Emi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Une mutilée chez les Scarifiés   Jeu 24 Mar - 0:34

Pas de réponse pour Emi. Elle fait face au commandant sans broncher, pas même surprise de le voir débouler juste sous son nez. Elle essaye de sourire mais n'y arrive pas.
Elle tire fugitivement sur le bas de son tricot, du bout des doigts, pour tenter de couvrir au maximum la peau qui apparait entre la jupe et celui-ci.
D'un ton un peu artificiel, surjoué:


« Bonjour Commandant... Tenez, j'étais justement en train de parler de...comment déjà... »

Ivy fait mine un instant de chercher ses mots, le visage tourné vers Emi, avant d'en retourner à l'oeil unique de Saül. On sent poindre une légère acidité à l'évocation du nom...

« ...Gavroche. Gavroche, oui oui, voilà.
*elle revient à une intonation normale*
On pourra se fixer une entrevue privée pour parler de ça...entre autre ?
Sinon, tout se passe très bien avec Emi... Là j'aurai juste une autre petite requête, si vous avez un peu de temps à m'accorder Commandant. Ensuite on devrait retourner au wagon.
 »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Une mutilée chez les Scarifiés   Jeu 24 Mar - 0:43

L'oeil passe d'Emi à Ivy puis la tête qui le soutient opine lentement.

"J'ai du temps à vous consacrer oui. Mais excusez moi... un instant."

Il va vers Emi et lui prend la main

"Tu vas bien? Votre "ballade alibis" et tout?"

Reportant son attention vers Ivy.

"Nous pouvons aller tout les trois dans mes quartiers juste à côté pour parler de..." Cherche le mot. "Votre truc... enfin je veux dire... à moins que vous vouliez vraiment que ce soit un tête à tête."

Il tapote sur la main d'Emi, genre "t'inquiète je suis là".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Une mutilée chez les Scarifiés   Jeu 24 Mar - 0:56

Peut être qu'elle l'a senti venir, au moins autant que Ivy, elle n'est pas surprise et a même déjà entamé un mouvement de recul.
Vu comme ils discutent, possible qu'ils n'aient pas aperçu son pas en arrière. Elle croise les bras, attend.
Elle s'agite un peu. Agacée déjà par cette scène.

Ses yeux pâles fixent durement le néant. Ça sent la frustration à plein nez.

Puis comme Saül lui prend la main, la pression change juste de matière, jusqu'à ce qu'elle s'en décharge sensuellement, avec quelques mots. D'ailleurs, elle s'est presque mise à le regarder.


"Comment vas-tu mon Amour."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Une mutilée chez les Scarifiés   Jeu 24 Mar - 1:54

Argh. Le petit bal des amoureux fait prendre la poudre d'escampette au regard d'Ivy, qui palit un peu, les yeux dans le vague. Elle chuchote presque en attendant la suite, d'une voix d'outre tombe:

« Non, ce n'est pas un secret. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eugène Witt

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: Une mutilée chez les Scarifiés   Jeu 24 Mar - 2:43

Le campement scarifié à beau être installé dans les tentaculaires couloirs d'une ancienne galerie marchande, il reste grossièrement entassé dans un coin. Cela évite à ses occupants de devoir courir, ou se perdre pour rallier deux points. Et si toutefois un aventurier souhaiterait allé jouer les spéléologues dans ce gruyère de béton, l'écho est suffisamment fort pour qu'on se retrouve à la voix. Alors forcément quand Emi et son accompagnatrice arrivent, c'est tout les habitants du lieu qui sont au courant de leur présence.

Witt est en train de nettoyer son treillis. L'hiver est fini, il va bientôt falloir quitter cet espèce d'accoutrement d'homme des cavernes qu'on lui a confectionné pour combattre la rudesse du froid. L'habit fait son office, et garde l'homme au chaud... toutefois, cet assemblage de peaux de bête a tendance à capter la saleté, poussière, boue, etc... L'odeur qui en résulte après quelques mois, est celle du rat crevé. Le caporal est soucieux d'arranger un peu les choses, et comme la légère hausse de la température le permet, il a ressorti son équipement militaire.

Il termine d'enfiler sa veste lorsque les deux femmes surgissent au camp scarifié. Accueillies par un Saül toujours alerte. Witt est de plus en plus en admiration devant l'entrain qu'affiche constamment le cinquantenaire. La situation difficile des derniers jours ne fait que renforcer ce respect pour son nouveau commandant. Le borgne lui évoque un peu le sergent Welsh de White Rock. Solide et intransigeant de prime abord, mais malgré tout soucieux du bien être de son entourage. Le coté paternaliste des gradés... pas toujours le plus agréable. Indispensable quand même.

Witt se relève, heureux de retrouver la sensation de ce tissu rêche sur sa peau. On est pas vraiment à l'aise dans cet uniforme, mais le lot de souvenirs qui l'imprègne valent, à eux seuls, qu'on supporte son inconfort. Quelques mouvements brusques pour chasser la poussière et les plis rebelles, et le voila qui rejoint la petite assemblée qui se forme à l'entrée des galeries.


Mesdames.

Miss Violet est belle et bien là. Tant mieux. Il en a un peu marre d'avoir affaire à son regard fuyant. Mettre les choses au clair... une fois que le borgne en aura fini bien sur.


Dernière édition par Eugène Witt le Jeu 24 Mar - 8:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Une mutilée chez les Scarifiés   Jeu 24 Mar - 8:17

On dit qu'au pays des aveugles les borgnes sont des rois, mais en ce qui concerne Saül, "kunoeil" a beau avoir au bras sa compagne de non-voyante il n'en est pour autant pas beaucoup plus clairvoyant. Ainsi depuis le temps que ça dure, il n'a toujours rien remarqué du manège de "tu me terrifies", "mais pourquoi?" qui se déroule depuis le début entre Ivy et Eugène.

D'un hochement de tête il salut Eugène en se disant que plus le "dernier" des scarifié traînera avec la peut être "prochaine" des scarifiées, mieux ce sera pour la cohésion de la troupe, aussi se dit-il que la présence du Caporal Witt n'est absolument pas dérangeante pour la papoterie qui va suivre. Il est aussi bon d'ajouter que cela correspond totalement avec son mode de management : avoir le moins de secrets possibles envers ses officiers, la confiance appelant la confiance, etc. etc.

Bref, un baiser sur le front d'Emi et un :
"Tout va bien..." Un peu vaporeux plus tard. Il dit au trio qui lui fait désormais face :

"Bien suivez moi alors..." Le chemin est en vérité fort court car comme le précédent narrateur l'a décrit, le campement scarifié ne fait pas dix hectares et c'est donc juste quelques mètres plus loin seulement, dans l'angle d'une pièce, qu'il soulève une draperie pour inciter les petits à entrer.

"Nous y sommes."

A l'intérieur, deux murs formant un angle droit. Contre l'un, un vieux divan style XIXième totalement défoncé, qui laisse sa mousse sortir par endroit. Contre l'autre, une paillasse surélevée disposée sur plusieurs caisses collées les unes autres.

Le reste du mobilier est similaire : des caisses sur lesquelles sont disposées, une radio, divers papiers, quelques fringues, divers bouteilles etc.

Aussitôt il guide Emi vers le canapé pour qu'elle s'y installe. Puis désignant la même banquette aux deux autres.


"Posez vous donc..."

Regard à Eugène, puis à Ivy.

"Un truc à boire? Vodka? J'vous écoute en tout cas..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Une mutilée chez les Scarifiés   Jeu 24 Mar - 9:33

Eeeeeeet, c'est ainsi que l'ambiance commence à se détendre, avec la Violet qui se dandine et roule du cul d'un pas svelte et sucré en direction de la banquette, avant de s'asseoir en soupirant d'aise, la main valide caressant le moelleux de la banquette, une jambe se calant gracieusement par dessus l'autre, dévoilant au passage un peu de la couleur de sa petite culotte, ou de son intimité non couverte, au choix.


Ouais.

Sauf qu'au lieu de ça, on assiste plutôt à un énième numéro de la Femme Robocop, un balais dans le cul en guise de démarche féline, les genoux collés, assise à une extrémité du divan, essayant de prendre le moins de place possible avec son cul, les bras serrés dans le prolongement de sa jupe, la nuque raide.
Ce qui est amusant, avec Ivy, c'est qu'elle essaye présentement de se faire la plus discrète possible, alors que son allure du moment, sa main en moins, sa taille -et sa poitrine, ricaneront les vilains du fond- n'incitent pas vraiment au camouflage optique.
C'est incroyable de passer aussi vite d'une attitude style vierge de fer bien fière et glaçante, à une autre complètement autistique et pas assurée pour un sou.
Elle agite subtilement les doigts en rougissant devant le Commandant bien serviable, feignant de ne prêter aucune attention à la présence d'Eugène. Toute proche.


« Euh...non non, merci, pas d'alcool pour moi...euh...en fait si...mais... En fait c'est ça ma demande mon Commandant...mais moi je ne bois jamais d'alcool... »

Elle marque un temps d'arrêt, roule des yeux, rentre la tête dans ses épaules -tics classiques-, avant d'inspirer profondément et de bander à nouveau son dos comme une b...batte de base-ball bien rigide. Elle déglutit avec difficulté, la voix telle de longues cordes de guitare tendues du sol jusqu'au plafond, que l'on ferait chanter à grands coups de scie circulaire.

« En fait... Je voudrais enterrer les effets d'un ami...c'est très important pour moi... Et j'aimerai avoir une cigarette et un petit fond d'alcool fort pour ma...cérémonie en quelque sorte... »

Après ces quelques mots, ses yeux présentent seulement un léger trouble, comme un voile blanc au devant de l'iris. Elle ferme son clapet et attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Une mutilée chez les Scarifiés   Jeu 24 Mar - 10:01

Est-ce le virus ou juste son esprit qui surchauffe en ce moment ? Elle caresse presque sensuellement ce vieux meuble sur lequel elle est assise. Elle se voit dessus avec Saül, à moitié allongée, une jambe tendue délicatement posée entre ses mains larges, aux veines gonflées. Nue complètement. Elle lui demande d'embrasser cette jambe. Doucement. Car c'est important d'y aller doucement. Du moins quand elle le lui demande.
Et plus sa bouche glisse vers l'aine, plus c'est évidemment délicieux...

Emi aussi rougit. Pour d'autres raisons qu'Ivy.
Absente, et franchement souriante, elle se laisse pénétrer par ce songe quelques secondes encore avant de sentir sa poitrine se serrer.
Cette scène n'existera peut être jamais. Ce tissu ne recevra jamais la sueur de leurs ébats. Elle va mourir.

Elle a toujours aussi chaud, mais plus pour les mêmes raisons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty Vicious

avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Une mutilée chez les Scarifiés   Jeu 24 Mar - 12:35

Et quand on parle de cigarette…
Ça sent le tabac, pas bien loin. On est à mille lieues des préoccupations qui brouillent les idées de nos quelques protagonistes planqués derrière la draperie, mais plutôt proche physiquement. On passe même devant ladite draperie, tiens.

Liberty n’a pas remarqué le manège qui vient de se dérouler – l’arrivée dans le campement d’Emi et Ivy, Saül qui se la joue gentleman déprimé, et Eugène décidé à on ne sait quoi mais ça pourrait bien foutre la merde, à force. Elle est toute à sa propre agitation.

Quitte à peindre le tableau…

Elle marche d’un pas vif. Cigarette calée au coin des lèvres, comme à son habitude. Les mèches roses qui ornent depuis peu sa chevelure blonde s’agitent au rythme de la marche. Les boutons de la veste en cuir qu’elle a de tranquillement posée sur le dos sont ouverts, certains cliquettent. La punkette semble compter quelque chose sur ses doigts.
Rien de bien intéressant, en définitive. Si ce n’est qu’elle pourrait bien être la seule dans le coin à détenir l’un des objets de la convoitise de mam’zelle Violet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eugène Witt

avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 24/12/2010

MessageSujet: Re: Une mutilée chez les Scarifiés   Jeu 24 Mar - 12:46

J'me sers.

Evidemment, il connait les lieux, il sait où c'est rangé. Mais bon, il est pas là pour se beurrer joyeusement, alors ca sera un verre, pas plus. Histoire de se donner un peu de courage aussi. Parce qu'il va faire un truc qu'il aime pas trop... faire justement. Genre brusquer les dames. Un p'tit verre pour se donner du baume au coeur.
Mais il est pas malpoli non plus. Il va tranquillement écouter ce que "Ivy" à a leur dire, puis après il avisera. Quoiqu'il a déja une bonne idée de ce qui va se passer. L'attitude évasive de la trentenaire semble encore faire de la résistance. Va pas falloir y aller par quatre chemin.

Mais en attendant qu'elle ouvre la bouche et parle de ses petits malheurs à papy Saül, Witt s'envoit sa vodka. Cul-sec. Note: Pas de sourire sur le visage du caporal. Etonnamment sérieux pour une fois. Quand on connait le garçon, cela peut intrigué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Une mutilée chez les Scarifiés   Jeu 24 Mar - 23:09

Saül lui n'a présentement pas en têtes des pensées aussi torrides qu'Emi mais n'en déplaise à Liberty a lui aussi des cigarettes. Pas pour sa consommation personnelle qui en matière de tabac est rarissime mais parce que posséder est toujours bon. Surtout ce genres de produits.

Il ne remarque de toute façon pas que la punkette est non loin entrain de s'en griller et ne parvenant qu'encore moins à sentir l'odeur de la dites clope en raison des multiples relents de fauves qui se disputent l'espace olfactif scarifiée. Aussi à la requête d'Ivy il va ouvrir une des caisses, en sort un vieux paquet pre-crash tout miteux.


"L'tabac doit plus être fabuleusement bon... je les trouvé dans une armoire pleine de cartouches sur une plateforme pétrolière."

Il lance donc le paquet qui retombe sur les genoux joints de Miss-Ivy-cul-serrée, puis il voit Eugène avec une bouteille à la main. Il en reste un fond, ça tombe parfaitement bien. Hop il l'enlève des mains de son caporal une foi qu'il en termine son usage puis la tend aussitôt à Ivy : quel empressement à être serviable envers la nouvelle... whouaw. Depuis qu'elle s'est mise à s'occuper d'Emi c'est dingue comme il est prêt se plier en quatre pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Une mutilée chez les Scarifiés   Ven 25 Mar - 0:23

Penser à autre chose... Entendre Saül parler n'arrange pas sa concentration. Elle lui rappelle ce qu'elle n'a plus.
Main sur le front, inspiration profonde mais silencieuse. A quoi penser d'autre ?
...
La voix d'Eugène. Elle se tourne vers lui comme si elle venait de le reconnaître.


"Et bien. Depuis que vous êtes allés boire avec Hex, je ne me rappelle pas vous avoir croisé. Tout va pour le mieux, Caporal ?"


Dernière édition par Emi Louise le Ven 25 Mar - 0:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: Une mutilée chez les Scarifiés   Ven 25 Mar - 0:27

Ivy cale le paquet sur le bouchon de la bouteille et y cramponne son index et son majeur, tout en serrant le goulot du reste de ses doigts. Elle incline légèrement la tête, et se concentre sur Saül:

« Merci...vraiment... »



« Bon et bien...voilà... On pourra se voir un peu plus tard alors ? Demain après mon boulot à l'atelier par exemple ? Ensuite j'irai au cimetière, des binômes prendront la relève chez Emi pour la journée...et la nuit sans doute.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Une mutilée chez les Scarifiés   Dim 27 Mar - 9:47

Il acquiesse d'un hochement de tête distrait.

"Oui faudra qu'on reparle en privée. Bref, hmmm... Merci encore pour tout et hmmm..."

Ton un peu guindé, très maladroit visiblement, le grand gaillard n'a pas l'air à l'aise avec ce genre de convenances.

"Mes condoléances pour votre ami..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Une mutilée chez les Scarifiés   Dim 27 Mar - 10:09

Eugène est avare de réponse, ou bien s'est-elle trompée et ce n'est pas lui. Peu importe, elle se lève et se poste devant la miss aux vêtements trop courts. Elle ne se sent pas à l'aise sur ce canapé qui lui rappelle trop qu'il ne fait pas partie de son avenir.


"Allons y Ivy, ces messieurs doivent être occupés."

En tournant un peu les épaules et le visage légèrement incliné vers son fiancé, elle sourit, avec une tendresse attristée.

"Merci Saül de nous avoir reçu. J'espère que tu finiras par passer me voir de temps à autre malgré tout."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une mutilée chez les Scarifiés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une mutilée chez les Scarifiés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [INFO] HD2 pas cher en renouvellement chez Orange
» ACHAT CHEZ HLJ
» CouCou je m'appelle Misscrapbooking! de chez Gwen-Dia Scrapbooking
» Moules a charnière pas cher chez CASA
» Restaurant Japonais près de chez vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Act as a Celebration of Technology :: Ondes sécurisées :: De partout et d'ailleurs-
Sauter vers: