Les ondes privées de l'Avant-Garde de Construction Transhumaniste. Mouvement d'élite technologique pour l'élaboration de l'être humain supérieur.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 GV3N10 : Mois #1

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: GV3N10 : Mois #1   Sam 26 Mar - 1:11

[HRP : Ça devrait durer 4 tours maxi, mais si c'est très suivi, on pourra le faire continuer un peu, même si vos personnages partent en mission entre temps.
Au fur et à mesure de l'avancement du post, j'éditerai la description du wagon pour que vous n'ayez pas à relire tout du début, pour savoir ce qui a été changé depuis la réunion.]


Citation :

[...] Une vingtaine de mètres carrés sous la longueur. [...]
En effet, il possède une trappe sur le toit qui a été soigneusement dévissée et remise en place pour l'occasion.
Chaque vitre est aveuglée de l'intérieur par des tissus épais et sombres, des bouts de grosses couvertures.

La seule et unique source de lumière est un amas de minuscules ampoules de guirlandes de noël ramassées de telle sorte que cela représente de loin une galaxie, le tout accroché au plafond. Autant dire qu'on n'y voit pas comme en plein jour.

Quand on rentre, par la porte, on trouve à gauche des piles de vêtements et de tissus pliés, triés en tas, posées sur des banquettes afin de ne pas les laisser à même le sol.
Un milieu, le luxe d'un poêle bricolé, évacuant sa fumée sur l'extérieur par un tuyau métallique de dix centimètres de diamètre. Ce qui maintient une température supportable à l'intérieur. Une table et deux chaises, tous en bois mais pas d'un style assorti, sûrement piqués à l'Alambic, trônent pour un confort sommaire.
Et tout au fond à droite, des banquettes désossées et empilées pour confectionner une sorte de lit haut de presque un mètre, avec un chaleureux nappage de couvertures usées.


Dernière édition par Emi Louise le Sam 26 Mar - 9:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Sam 26 Mar - 1:56

Après le passage au campement Scarifié, la petite et la grande brune revienne vers ce qui sera le sanctuaire probable du GV3N10.
Possible que Emi soit la seule porteuse dans tout le Fract de la souche. Son sang pourrait devenir aussi précieux que redouté. C'est un peu ce à quoi elle pense quand elle rentre dans son tombeau bien rangé.


"J'aimerai vraiment que pendant cette quarantaine, nous en profitions pour échanger à propos des causes de l'arrivée du Virus ici. Tout ce que tu pourras nous confier aura de l'importance."

Elle pose son châle sur le dossier en bois fendu d'une des deux chaises, et se dirige vers un porte de radio caché sous un nappage de couvertures.

"En attendant, j'aimerai juste communiquer aux autres ACTivistes ce qu'il se passe. Il n'y pourront pas grand chose, mais c'est une sorte d'obligation d'échange d'informations... Et je suppose que si j'ai bien la souche mortelle en moi, ils auront envie de connaitre les symptômes."

Avec un brin d'humour, derrière les crachotements du poste qui vient de s'allumer dans les mains de l'aveugle.

"Le mal de crâne en fait-il partie ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Sam 26 Mar - 2:37

« Hum... »

Ivy n'a pas l'air bien ravi du manège de l'aveugle. Après avoir refermé à double tour la porte du wagon, elle suit ses mouvements d'un regard méfiant en allant s'installer sur une chaise, la chaise où l'aveugle a précisément posé son châle. Ses doigts s'agitent sur une lanière posée sur la table. Ses yeux balancent des éclairs.

« Tu fais c'que tu veux, mais tu n'auras rien de moi en c'qui concerne tes potes. J'aide le Commandant parce que j'ai une dette envers lui, et je t'aide toi parce que j'y suis contrainte par la force des choses. Après, absolument rien ne m'oblige à rentrer dans votre truc, maintenant que je suis à Vegas. Oubliez jamais ça, surtout.
L'ACT pour l'instant, c'est qu'un bel acronyme dont j'sais pas grand chose, à part ce que m'en a dit vite fait le Commandant. Je sais pas qui en fait partie avec exactitude, ni quels sont les buts ou idéologies d'chacun, ni sur quoi vous bossez.
La Brigade je situe, ouais. Mais le reste non.
Et quand j'entends un type comme Gavroche...
»

Un lent et profond soupir.


Dernière édition par Ivy Violet le Sam 26 Mar - 7:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Sam 26 Mar - 3:15

Elle s'assoit sur les banquettes. Les dernières phrases d'Ivy ont un bel effet réfrigérant sur l'aveugle qui finit par faire sa petite annonce au reste des ACTivistes comme suit :

"Les fioles contenant les inscriptions GV3N10+ et GV3N10- ont été brisées. Il est possible que j'ai été contaminée par l'un ou par l'autre liquide contenu à l'intérieur. Saül a fait mettre en place une quarantaine pour moi à New Vegas. Il va de soi que vous devez être très discret sur l'existence de cette contamination avec la HSC notamment. Sauf si vous voulez nous nuire, ce dont je doute. Ivy Violet organise les mesures qui sont nécessaires à mon isolement. Si vous avez des questions, contactez-nous."

Puis, elle se tourne vers sa nouvelle dame de compagnie, avant de lui adresser à nouveau la parole.

"Parfait que tu aides Saül. Mais jusqu'où es-tu prête à aller pour servir ses intérêts ?..."

"Je suis en charge du dossier sur les Nouveaux Architectes, et ce que tu sais pourrait nous aider à anticiper une nouvelle tentative de nous infiltrer. Il me reste peut être encore un mois pour travailler là dessus, et j'aimerai le mettre à profit. Comptes-tu m'aider ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Sam 26 Mar - 7:11

Ivy se lève de la chaise pour se rediriger vers la porte, ramasse la bouteille de vodka et le paquet de cigarette qu'elle avait laissés là en rentrant, avant d'approcher les banquettes couvertes de vêtements. Là, elle pose les objets sur son treillis plié, et en sort de sa poche la fameuse Game Boy traf'.

Elle va se rassoir tranquillement. Son index glisse sur le bouton d'allumage. Tiliiii.
La voix est toujours aussi dure.

« Jusqu'à nulle part. Je me fixe pas de point précis. Je ne sers pas SES intérêts. Je le connais à peine. Ma priorité c'est de pas répandre la saloperie. Sauver des vies. C'est une obligation sanitaire, point barre. Ma dette est rachetée là, j'aurai très bien pu vous laisser en plan, ou contacter la HSC pour vous dénoncer. Mais c'est pas mon genre, et vous pouvez toujours m'buter fissa si j'suis pas une gentille fille. Entre nous, j'aime la vie, mais j'en ai plus grand chose à foutre de grand chose.
C'la empêche pas l'fait que Saül va devoir me convaincre s'il désire une totale et complète coopération par la suite, j'ai passé l'âge et la mentalité de lécher des culs inutilement, et y'a pas qu'l'ACT comme opportunités.
Je vais pas me mettre à servir des intérêts trop nébuleux, crois-moi, juste parce que vous semblez un peu inquiétés par les NA.
»

Elle rajoute, un sourire maussade au coin des lèvres:

« Ou excités. »

Elle écarte d'un vague coup de crochet quelques bricoles sur la table. Des sangles tombent à terre. Ivy pose la Game-Boy sur le dos, ne déploie pas totalement l'antenne télescopique. Avec son étrange dôme au derrière, celle-ci est légèrement inclinée, l'écran tourné vers ses yeux. Ivy rapproche sa chaise de la table et commence à appuyer sur les touches directionnelles avec son index et son majeur, le menton calé sur son crochet. Elle esquisse un rire qui ressemble plus à une expiration précipitée. On ne sait pas trop si l'ambiance tendue qu'elle semble vouloir instaurer est un genre de test. Elle avait pourtant déclaré que devait régner le calme et la sérénité...

« Tu m'fais marrer. T'es en charge du dossier... Tu veux absolument travailler d'ssus...
Vous êtes du genre perfectionnistes, pas vrai ? C'est presque bureaucratique, ton histoire...
 »

Ses doigts quittent l'interface pour s'abattre en poing sur la table. Un paquet de bicarbo s'écroule. Pour la seconde fois depuis son arrivée, elle a l'air réellement furieuse, mais son visage s'éprend parfois d'étranges mimiques légèrement surjouées...

« Tu veux anticiper les choses avec ces mecs ?

Alors pourquoi vous n'avez pas confiné précieusement les fioles dans un lieu connu de Saül seul, dès l'instant où j'ai parlé du Virus, en prévision d'mon arrivée ?

Pourquoi avez-vous suggéré une visite passée ou présente d'un ou plusieurs habitants de l'Île chez vous, sur ma radio ?

Pourquoi vous avez voulu m'fouiller la chatte et l'cul dans la neige, mais m'avez pas mis les menottes aux poignets et un linge humide collée à la gueule, pour verser quantité d'eau sur mon visage, jusqu'à l'épuisement ? Histoire d'vous assurer que j'suis pas une foutue punaise, avant d'passer au stade deux...

Qu'est ce que tu foutais avec ça dans les mains, toute seule, sans PPE ?!

Et enfin, pourquoi vous m'avez collé au cul un abruti comme Gavroche, qui a été aussi diplomate pour ma ganache qu'un gant d'toilette couvert de merde ? C'est comme ça que vous comptiez grappiller quelques info supplémentaires sur moi ?

Tu sais c'que j'me dis, là, en c'moment ? Qu'vous êtes des putains d'amateurs bons à rien.
Alors commence pas à m'saouler direc' avec tes histoires de transparence et d'dossier, et réfléchis un peu à tout c'que j'viens d'te dire, ou l'mois va paraître beaucoup plus long qu'prévu. Si c'est pas déjà l'cas. J't'en prie, dis tout c'que tu veux à la terre entière sur ta nouvelle condition, mais passe à autre chose avec moi pour l'moment.

Si j'compte t'aider pour ton taf' ? Peut être.
Mais j'suis pas l'guichet numéro deux, avec le formulaire b-53 à bordures roses.
»

Elle tousse un peu après sa gueulante, roule des yeux partout, un sourire cette fois jovial offert à Emi l'espace d'une seconde, puis s'en retourne au tripotage compulsif de sa Game-Boy, l'air grave, comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Sam 26 Mar - 10:30

Elle écoute, prend chaque mot sans feindre une quelconque protection. Quelques froncements de sourcils et un sursaut lors du coup sur la table. Elle s'assoit sur ce qui lui sert de lit à l'évocation de la fouille dans la neige. Mais elle ne bloque pas sur cette image et la laisse de coté à peine sa réponse commencée. Sur un ton calme, mais très sérieux.

"Je t'avais dit que ce ne serait pas facile au début. Nous devions procéder à quelques fouilles avant de te laisser venir."

"J'étais prête à faire le pari que tu ne venais pas pour nous nuire. Du moins, pas de ta propre volonté. Les échanges que nous avons eu par radio m'ont rassurés sur tes intentions conscientes. Et je crois que je n'étais pas la seule à vouloir entamer une relation basée sur la confiance avec toi. La torture était donc exclue. Tu es capable de parler sans que nous ayons recours à la violence, car c'est un sujet qui te touche. Tout simplement."

"Une sorte de problème en commun."

"Du moins, je pense que ça le deviendra lorsque tu connaîtras l'ensemble du -dossier-. Oui. C'est un peu bureaucrate. Mais le Transhumanisme ne peut pas s'épanouir que sur la seule mémoire des personnes vivantes. Il faut des traces pour les futures générations."

"J'avoue. Quand nous avons commencé à faire l'autopsie d'Ernest, j'ai cru que c'était inutile, une perte de temps. Que personne à part Boris et moi n'avait envie de s'intéresser à cette ... histoire... Et avec le temps, je me demandais même si je n'avais pas tout imaginé."

Son soupir a l'effet d'un filtre sépia sur l'évocation de ce souvenir.

"Et puis... Ivy Violet s'est présentée sur la 111."

Pas de sourire de joie. Juste en regard face à elle. Une pause. Elle se lève et commence à faire quelques pas en avant.

"Il n'y avait que très peu de personnes au courant de l'emplacement des fioles. Personne n'a réellement pensé à sécuriser davantage leur emballage. Personne n'a osé les mettre hors de portée d'une aveugle."

Quelques pas pour revenir vers le lit. Elle retire ses ballerines, avant de s'asseoir en tailleur, au milieu des couvertures.

"Alors peut être que maintenant, tu crois que tu as droit à une sorte de traitement de faveur parce que je me suis contaminée et que tu es la seule à connaitre mon avenir proche. Et bien c'est faux. Car je ne pense pas que ta place soit très enviable, aujourd'hui. J'aurais préféré un autre début pour nous deux. Plus reposant. Plus lent."

"Pour l'ACT. Ça doit être très simple. Soit le Transhumanisme t'intéresse, soit pas. Aucune autre question doit se poser pour l'instant. Je ne te parlerai pas des autres recherches menées par notre organisation si déjà tu ne te sens pas concernée par son but global."

"... Et si tu continues à me hurler dessus en insultant nos efforts, autant appeler tout de suite la relève et aller te défouler sur quelqu'un d'autre, parce que tu perds ton temps avec moi. Je n'ai pas à rougir de ce que nous faisons ici et ailleurs."

En effet, ça risque d'être long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Sam 26 Mar - 12:26

La langue de Violet claque sur son palais. Sans lever les yeux vers Emi, elle renchérit posément, concentrée sur sa tâche:

« Un traitement de faveur... Oui, bien sûr. »



« Emi. Si tu veux bien répondre à ces questions.
Sur une échelle de 1 à 10; prenons quelque chose d'assez vague, pour rester dans le thème; quelle note donnerais-tu à la confiance que tu accordes à la personne qui se trouve en face de toi ?
La personne qui se fait appeler Ivy Violet.
Par quel genre de procédés accordes-tu ta confiance à cette personne ?
Es tu vraiment certaine que cette personne te veux du bien ?
Si oui ou non, pourquoi ?
»



« Et peux tu me donner ta définition du Transhumanisme ? »

Elle arrête de triturer sa machine, et lève les yeux vers Emi, l'air neutre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Sam 26 Mar - 18:23

Lorsque qu'Ivy porte enfin un regard sur la femme qu'elle garde, elle peut remarquer qu'elle est passée d'un air sérieux mais calme à la posture -mâchoires et poings serrés-. Serait-ce le doute qui s'est installé ? Mais à partir de quelle phrase prononcée ?...

"J'ai quelques principes que j'applique à tout le monde. Contrairement à beaucoup de personne, je pars sur une moyenne de 5, car les personnes que je ne connais pas acquièrent automatiquement la moyenne, je considère que c'est plus simple à vivre. Sinon, je devrais restée recluse, vu le nombre d'étrangers qui circulent à Vegas..."

"Ensuite, je t'ai -entendu- parler. Ta voix, ta manière d'aborder certains sujets, la nature même des sujets, ta façons d'envoyer chier tes interlocuteurs ou non, tes réactions face à des situations extrêmes... même la colère que tu viens de me faire juste là maintenant... Ce sont des points positifs. Alors, je t'ajouterai un magnifique +3."

"Ce qui nous fait un total de 8. C'est plutôt pas mal."

"Mais cette façon malsaine de parler de toi à la 3ième personne... Remet tout en question."

Elle s'arrête là. Pas de définition de sa vision du transhumanisme. Juste le silence, l'aveugle est tendue. Elle attend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Sam 26 Mar - 19:52

« Ok. »

En restant dans la même posture.

« 8, c'est énorme pour quelqu'un sur qui tu as des doutes quant à ses intentions inconscientes, n'est-ce pas ? Et ma façon de parler juste avant n'a pas grand chose à voir avec cet état de fait. »

Elle bat des paupières très rapidement, désormais.

« Moi j'me s'rai accordée zéro. »



« Maintenant je vais te dire pourquoi ma situation n'a rien d'un traitement de faveur, et ta potentielle contamination n'a rien à voir avec ça.
Parce que quoi que je fasse, vous aurez toujours un doute sur moi. 
Tu l'as dit toi même juste avant, quand tu étais plus détendue. De façon sans doute inconsciente.
Et ce n'est plus une question de sentiments humains.
»

Ivy replonge les yeux sur son écran, les joues rouges, le teint pâle, la main posée à plat sur la table. Elle n'a plus l'air si sure d'elle même, malgré l'intonation qui ne change pas.

« Alors moi je vous accorde 2, tout au plus. Pour l'instant je vous suis d'une précieuse aide et je suscite des curiosités. Mais demain ? Si je refuse de vous aider plus encore, tout simplement parce que j'en aurai pas envie, qu'est ce qui se passera ?
On dira que je suis pas claire, et tous mes défauts finiront par éclater au visage de tout l'monde.
Sans doute une espionne.
Et on me charcutera peut être.
»



« Je suis condamnée à vous aider jusqu'à ce que mort s'ensuive, en quelque sorte. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Sam 26 Mar - 21:13

Un peu trop raide pour quelqu'un qui est assise sur son propre lit.

"Tu as été fouillée. Possible que malgré cette première précaution, ton corps recèle d'autres secrets. Mais de ce que nous savons déjà, les Nouveaux Architectes nous méprisent suffisamment pour ne pas forcément avoir envie de nous détruire individuellement. Donc, même si inconsciemment tu es une menace, ce ne peut être qu'à très long terme, et moi, je n'ai rien à craindre."

Ses doigts se serrent les uns contre les autres, puis frôlent les boutons du poste posé près d'elle.

"Aussi parce que si tu agissais avec violence contre moi de façon soudaine, tu pourrais courir le risque de te contaminer."

"Alors, il y a une part de vérité dans ce que tu dis. Tu es pour l'instant condamnée à rester avec nous, avec eux... tu es surveillée. Et quand dans quelques mois, nous jugerons que ton comportement est celui d'une femme normale, alors, tu seras libre."

"Et ne vois pas çà comme une privation de liberté basique. Je suppose que si nous découvrions ensemble que tu as été infestée par leurs technologies, tu seras heureuse que nous trouvions un moyen de t'en débarrasser."

Au fur et à mesure de ses paroles, elle retrouve un peu de calme, son dos se courbe un peu, et ses doigts arrêtent de bouger. Elle plaque sa main sur la radio.

"Car, au fond de moi, je reste persuadée que si il y avait eu une autre solution, Ernest ne serait pas mort aujourd'hui. Et il vivrait sa vie dans cette région, paisiblement. Du moins, selon sa conception de la paix."

"Et j'espère que si c'est nécessaire, nous trouverons un moyen de te libérer, autre que la mort."

"Je prends un risque en te parlant de tout çà. Mais au pire, ça nous fera gagner à tous un temps précieux."

La dernière phrase est articulée très clairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Dim 27 Mar - 2:14

Elle pince les lèvres, se passe une main sur le visage, l'air dépité.

« La vérité c'est qu'avec tout ce que je t'ai dit, il n'y a pas plus de preuves concrètes et scientifiques que je sois malveillante ou bienveillante, consciemment ou inconsciemment, que ce soit à court ou long terme. Il n'y a que de l'humain, de la vérité et des faux semblants. On est pas dans un équation à deux inconnues. »

Ses lèvres esquissent une grimace dégoutée.

« Alors j'ai du mal à imaginer sur quels critères vous allez vous permettre de...juger ma normalité.
Excuse moi de trouver ça dégueulasse ce que tu racontes, avec tous les efforts que je fournis pour ta pomme. Le Commandant était beaucoup plus respectueux. La fouille j'en ai rien à foutre. Il m'a simplement demandé un petit service pour prouver ma bonne foi, et ensuite j'aurai pu intégrer sans problème la Brigade ou l'ACT selon ma propre volonté. J'étais donc très libre. Je ne l'aurai même pas fait pour prouver ma bonne foi, mais pour le remercier, tout simplement.
La donne a changé avec ton accident.
Aujourd'hui, y'a comme un arrière goût amer dans ma bouche, j'ai réussi à te faire admettre clairement que je suis votre obligée, comme Gavroche. Je travaillerai pas avec des gens qui ont une mentalité de merde. J'me pose de sérieuses questions. J'me demande même parfois si tout ça est pas un coup monté pour me faire cracher des info au bassinet, sans respect ni confiance. Sans échange, surtout.
»

Elle attrape sa console, fait coulisser son index sur une petite molette de la tranche, et se lève tranquillement pour se diriger vers Emi. Ivy lui colle la Game-Boy près de ses doigts, sur la radio, avant d'appuyer sur A. La voix de Gavroche s'élève, tandis que Violet s'éloigne et se penche sur la table pour détailler l'inventaire.

Arrow MP

« Dis moi c'que tu penses de ce message. Si tu trouves que c'est une attitude...normale, selon tes critères. C'est ton collègue, alors je suppose que tu approuves totalement, puisque tu lui confies tout ? Être quelqu'un de normal, pour toi, c'est "fermer sa gueule et l'ouvrir quand on vous dit de l'ouvrir" ?
Il m'a pas semblé que c'était l'image que voulait renvoyer le Commandant de votre belle organisation.
Alors c'est normal que je sois en rogne.
»

Et le courant n'a pas l'air de passer du tout...mais alors pas du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Dim 27 Mar - 2:52

Elle écoute, cligne des yeux parfois, de fatigue peut être. Mais aucun bâillement, aucun étirement. Elle reste immobile. Même pendant l'écoute de l'enregistrement de la voix de Gavroche.

"Nous pouvons continuer comme çà encore un moment, jusqu'à nous cracher dessus."

"Ou alors, tu acceptes que je te parle enfin du dossier."

Elle s'allonge, croise ses bras derrière la tête. Elle est énervée, c'est certain, pas loin d'exploser. Les mots sont prononcés durement.

"En ce qui me concerne, si tu ne souhaites pas que nous passions de suite à la seconde option, autant se taire et attendre que ça passe. Je n'ai vraiment pas l'impression de te manquer de respect, et si malgré tout, tu ne veux pas en démordre, retourne voir Saül. Je lui dirai que nous pouvons nous passer de ton aide. Et tu feras ce qu'il te plaira, puisqu'il te respecte, lui."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Dim 27 Mar - 3:32

Elle se retourne, le regard morne, raide comme la justice, quelques lanières et sangles qui pendent sur son bras.

« Ah. Ok. Réponds pas, surtout, si c'est trop franc.
Le dossier, toujours le dossier. J'vais ranger les affaires et commencer à te bricoler un coin privé en discutant tranquillement de tout ça, pendant que tu retransmets à Gavroche et aux autres.
Appelle qui tu veux si tu désires une autre présence, si ça te parait trop tendu. J'aurai pas du tout l'impression de passer une chienne de journée à m'faire enfiler et passer pour la simple p'tite chose bien serviable de ces mesdames et de ces messieurs que j'connais pas.
En plus c'est super sain comme ambiance, j'attendais vraiment qu'une mise en quarantaine pour parler de toutes ces saloperies de virus et des NA qui ont décimé tous les miens, avec la victime qui explique tranquillement à la radio que son sang est peut être contaminé par une arme bactériologique surpuissante, tout ça aux oreilles de putain de gros enculé comme Gavroche. Tu peux pas savoir, ça me ravie ton comportement de départ.
Vas-y, je t'écoute, je serai bien sage et je poserai pas de questions, je répondrai à tout, pour être normale.
Après tout j'en ai pas grand chose à battre, alors comme il te plaira.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Dim 27 Mar - 4:34

"Je n'ai plus rien à retransmettre pour le moment. Et ça risque de durer tant qu'aucun symptôme ne se déclare."

Pour illustrer son propos, elle recouvre le poste d'une couverture et se redresse, pour s'asseoir. Sa colère s'est estompée, comme si elle s'était raisonnée.

"Je veux juste que tu comprennes dans quel contexte tu as atterri. Ne t'énerve pas plus que moi. Nous sommes dans des situations presque similaires au final. Et je voulais juste te soutenir, comme tu comptais le faire avant que la conversation dérape. Je suis peut être maladroite. Peut être un peu moins que Gavroche... Mais maladroite quand même."

Elle se lève, et glisse ses pieds dans ses ballerines. Sa voix se change pour devenir plus basse, presque discrète, comme pour se réconcilier.

"Je vais te raconter ce qui s'est passé. Et quand j'aurais fini, nous n'en parlerons plus. Le temps que tu voudras. Si tu as des questions, j'y répondrai. Si j'ai des questions, je les garderai jusqu'à ce que tu veuilles collaborer."

"Est-ce que ça te va mieux comme approche ?... Laisse-moi t'aider... pour la cloison..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Dim 27 Mar - 4:58

Ivy ne pipe pas un mot, alors qu'elle retourne avec son paquetage près du tas de vêtements, et pose lourdement les sangles et les lanières pour recouvrir la bouteille de vodka et le paquet de cigarettes. Pourtant, même si le geste est violent, les suivants sont faibles; elle tripote de dos quelques boucles et cordages, les aligne comme elle peut, les caresse presque: et puis quelques petits sanglots et hoquets, surtout, qu'on entend, un peu. Des reniflements, alors qu'elle persiste dans sa vaine tâche, parce qu'elle a sans doute honte, trop fière pour se retourner maintenant.

Elle pleure, tout simplement. Les nerfs ont lâché un peu de lest. Juste fragile, après la tornade et les jets de grêlons brûlants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Dim 27 Mar - 5:28

Aucune remarque à propos du coup de fatigue d'Ivy. Elle s'approche d'elle dans son dos, d'un pas assez lent. Elle ne demande pas tout de suite comment faire pour l'aider.
Elle n'est plus très loin, une cinquantaine de centimètres d'elle. Elle chuchote presque.


"As-tu pris le temps de visiter les environs ? Tu devrais prendre un peu de temps pour toi... Appelle quelqu'un pour te remplacer, et vas faire ce que tu as à faire, Ivy. La cloison peut attendre. Ce n'est pas les scarifiés qui s'offusqueront si je pisse devant leurs yeux, tu sais..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Dim 27 Mar - 6:03

Elle manque de peu de rigoler à la dernière remarque d'Emi, mais ça ne ressemble pas à grand chose. La voix est totalement à plat.

« J'suis désolée pour tout... J'vais prendre l'air ouais, ça va pas trop là, j'deviens dingue... 
Appelle deux personnes de ton choix...ensuite j'pars au cimetière...
»

Sans se tourner vers Emi, désormais droite, elle s'essuie les yeux et le bas du nez d'un revers de la main, avant de commencer à délasser ses rangers et enlever sa jupe en reniflant encore un peu, sans doute pour changer de tenue dans la minute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Dim 27 Mar - 6:16

Un sourire compatissant plus tard, elle retourne vers la radio.

"Saül... C'est Emi. Peux-tu demander à deux personnes de venir relever Ivy, s'il te plait ?"

Pas de -Mon Amour- cette fois. On ne sait jamais, il pourrait être avec du monde... Elle relâche le bouton d'émission.

"Nous aurons tout le temps d'aborder tous les sujets, sans exception."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Dim 27 Mar - 9:43

Saül est au campement Scarifiée penché sur les bouquins d'anatomie qu'il avait prêté à Coralie... Celle-ci se laissant sombrer dans la langueur du SPE progressivement il a jugé bon de récupérer les ouvrages pour s'y consacrer à nouveau lui même. Aucun chirurgien digne de ce nom n'est foutu de débarquer à New Vegas faut croire... avec la mort d'Harry Stinson c'est tout les espoirs d'avoir des politiques de santé digne de ce nom dans l'Underworld qui ont l'air d'être tombés à l'eau. Cependant le borgne n'est pas du genre à baisser les bras, en pleine phase de dénie, il est tellement persuadé que Emi va survivre qu'il continue de penser à l'opération qu'elle va devoir subir sur ses yeux, pour lui rendre la vue. Aucun médecin foutu de tenir le coup à New Vegas? Très bieeeen, de toute façon on est jamais mieux servis que par soit même, Emi deviendra une transhumaine aux yeux bioniques, même si il doit l'opérer lui même! Alors, le commandant bouquine, il bachote, étudie, se penche sur les schémas, les illustrations, les photographies, les anotations, oui le commandant se concentre mais... il ne comprend rien!

Il a beau les lire et les relire dans tout les sens, rien n'y fait, tout cela lui semble être de l'ordre d'un ésotérisme impénétrable, de quelque science kabbalistique impraticable pour le commun des mortels. Son oeil se ferme tout seul toutes les trois lignes, tout les termes techniques lui paraissent être dans une autre langue... bref, il doit bien se rendre à l'évidence il n'a pas le niveau et ça ne risque pas de changer tant qu'il ne prendra pas la peine d'étudier auprès d'un véritable professeur.

Il en est à ce point de sa réflexion quand l'appel d'Emi retentit le tirant par une radio salvatrice de sa morosité. Aussitôt il se décolle du canapé pour aller répondre à son appareil :


"Ici Saül, bien reçu. J'envoie du monde. Dis à Ivy de venir me voir quand elle se sera reposée, je dois lui causer."

Hop, hop, hop, c'est fait. On appuie sur un bouton, règle une molette, pianote quelques secondes puis reprend sur une autre fréquence :

"Aldartok et Kazil. Allez prendre votre tour auprès d'Emi s'il vous plait. Ivy demande à être relayée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Dim 27 Mar - 10:38

"Merci Saül. Merci beaucoup."
Elle n'insiste pas davantage. Inutile d'alarmer son amant borgne sur l'incident. Possible que ce ne soit pas le dernier d'ailleurs.

Elle n'ose plus trop parler. Pourtant le silence n'est pas forcément ce qu'il y a de mieux pour aider Ivy. Difficile de poser une question sans que cela passe pour un interrogatoire. En trouver une assez neutre...

"Aimes-tu les gâteaux ? Depuis que New Vegas a une sucrerie, nous avons la chance d'avoir quelques pâtisseries... goût pomme de terre sucrée... "

Elle s'avance vers la table et cherche d'une main une place pour y déposer le mouchoir refermant ces sucreries.

"Prends-en. Ça ne te fera pas de mal. La dernière fois que j'en ai proposé à une femme, ça s'est mal fini... J'espère que ce sera pas la même chose avec toi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazil



Messages : 107
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Dim 27 Mar - 13:12

Les cours de cuisine dispensés à New Vegas portaient leur fruit et Kazil arrivait se débrouiller de mieux en mieux dans ses repas. La nourriture pouvait maintenant passer d'une simple matière première à un met appréciable. Néanmoins plus le temps passait plus l'asiatique tournait en rond. Il n'avait plus personne avec qui partager des discussions, partager une amitié. Les choses évoluaient autour de lui sans qu'il puisse avoir la moindre portée sur celle-ci. Soumis à un destin commandé par les forces de la nature et la bêtise humaine, il observait les jours passer.

Kazil s'occupait ces derniers à lire un bouquin sur les phénomènes de modulation et de démodulation vis à vis du projet qu'on lui avait assigné. Il était assis dans son wagon avec son livre et son paquet de biscuit fait maison lorsque la radio grésilla. La voix de Saül en sortie.

- Clic- «  Ici Kazil, bien compris » -Clic-

Il se redressa puis se dirigea comme lors de la réunion dans ce lieu où l'aveugle se trouvait. Le chemin était maintenant connu et ne présenta aucun intérêt. Peu de temps après, il se présenta dans la wagon. Emi Louise et Ivy Violet étaient là, d'ailleurs l'aveugle semblait être en présence de biscuit.. était ce donc la fameuse recette de Emi Lousie Kenneth?

- « Bien le bonsoir.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Lun 28 Mar - 5:43

Alors qu'Emi lui parle de gâteau, après s'être désapée en quatrième vitesse puis resapée de la même manière, elle entoure sa poitrine de bandes de tissus nouées à un flanc, check celles à ses bras, fourre le paquet de clope dans sa poche et déterre la bouteille de vodka de sous les sangles.

« J'ai pas faim. Mais merci quand même. »

Le coeur n'y est pas vraiment. Quand Kazil arrive, elle ne lui offre qu'un bref hochement de tête plus officiel qu'aimable. Elle attend le second larron en fixant la trappe, pour enfin s'esquiver avant de revenir...plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldartok

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 17/01/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Lun 28 Mar - 7:57

Aldartok était entrain de travailler avec son prisonnier.
Tentant une énième fois de le faire parler tout en apprenant un peut la façon de faire mal sans toucher de points trop sensibles. Il n'obtenait que des gloussements inaudibles et quelques crispations dues a la douleur mais aucun mot ne voulait sortir.
Il je retourne pour prendre sa lance et taillader un peut Herbert lorsqu'il entend:


"Aldartok prend ton tour de garde."

L'inuit se retourne rapidement et scrute Herbert.
On aurait dit que la voix venait de lui.


"Ayé tu as parlé?"

"Aldartok c'est Saül va garder Emi."


La voix ne venait finalement pas de l'esclave suspect.
Il s'agissait juste de la radio d'Aldartok qui était posée derrière.
Il prend sa radio et répond:


"Je arrive Ayé"

Il se dirige vers le wagon tranquillement lorsqu'il aperçoit la femme bizarre qui se transforme en ours.
Il s'arrête à quelque mètres d'elle et la regarde suspicieusement de haut en bas, de bas en haut....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Lun 28 Mar - 9:26

Emi accueille Kazil, les mains sur les hanches. Un demi-sourire provocateur. Elle n'a pas vraiment l'air d'une malade.

"Et bien, faut-il que je tombe malade pour que tu viennes me rendre visite Kazil ? Merci de répondre présent en tout cas."

Un peu plus posée et prévenante maintenant.

"Ivy, prends tout le temps qu'il te faut. Surtout. Kazil m'aidera pour cette cloison. Lui, il ne supportera pas ce genre de -vision-..."

Ce sous-entendu aurait mérité une tape légère sur l'épaule de l'asiatique mais, distance de sécurité oblige, l'aveugle reste en retrait.

Mais quand Aldartok arrive, elle ne le reconnait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kazil



Messages : 107
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   Lun 28 Mar - 10:23

Kazil observa Ivy Violet se retirer du wagon puis tourna la tête vers Emi Louise. Il acquiesça puis sortit un petit sachet de sa poche. Il s'avança vers Emi Louise et lui tendit lui posa le paquet de biscuit à coté d'elle en le faisant frotter pour qu'elle sache sa présence.

- « Je t'ai apporté des biscuits, en ce moment je m'entraîne à quelques cours de cuisine. J'en profite pour récupérer quelques céréales et les convertir en substance comestible. Sinon..ne te méprend pas..normalement tu es beaucoup occupé et j'ai toujours du mal à retourner à l'Alambic. »

Il recula pour s'adosser contre la paroi du wagon.

- « J'ai l'impression que c'est une autre période par moment, un autre instant de ma vie et pourtant..seulement quelques mois ce sont passés. C'est difficile à expliquer .. »

Il secoua légèrement la tête.

- « Enfin, comment vas tu? Je me doute que cela ne doit pas être facile de rester enfermer, surtout que tu es dans l'underground depuis un moment. J'ai beaucoup cherché quelque chose pour t'évader un peu et je pense avoir trouvé quelque chose qui te plaira. »

Il acquiesça de la tête pour lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1   

Revenir en haut Aller en bas
 
GV3N10 : Mois #1
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Compote de poires au pain d'épices ( 8 mois )
» [Kornmehl, Ariella] Le mois des papillons
» Vos plus belles photos du mois de novembre 2009
» [Tuil, Karine] Six mois, six jours
» [Paye ton armée] Compte-rendu premier mois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Act as a Celebration of Technology :: Ondes sécurisées :: De partout et d'ailleurs-
Sauter vers: