Les ondes privées de l'Avant-Garde de Construction Transhumaniste. Mouvement d'élite technologique pour l'élaboration de l'être humain supérieur.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 GV3N10 : Mois #1.3

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: GV3N10 : Mois #1.3   Dim 3 Avr - 10:29

C'est la jolie petite histoire de deux nanas...

L'une est prostrée dans son coin, sanglée, entravée par une camisole, abrutie de médicaments douteux.
Du moins, ceux qu'elle n'a pas recraché avec toute la bouillie imposée de force à son petit déjeuner.
Elle se laisse crever à petit feu, il faut croire. Après, il faut nettoyer les couvertures, éponger sa belle petite gueule toute pâle et ses cheveux bien noirs. Une horreur. Mortels, les échanges de regard.
C'est comme ça, l'hôpital de force...
Et Miss Violet n'est pas vraiment l'infirmière de charme chic et choc de tes rêves.
A part si tu aimes le BDSM...
Du genre brutale, excédée...
Et que je t'enfonce la cuillère entre les lèvres, jusqu'à la tosser violemment contre les dents de devant...
Et que je te donne un bon revers de la main quand la purée d'on-ne-sait quoi est crachée au visage...
Entre le fiasco récent de la Brigade, les accès aux ondes de l'A.C.T qu'elle attend toujours sans comprendre pourquoi on ne les lui fournit pas alors qu'elle se tape le boulot de chiottes, et le caractère dépressif insupportable de l'autre nymphomane en puissance...
Poubelle la vie.

C'est la jolie petite histoire de deux nanas...

L'autre déjeune, les deux rangers sur la table, faussement détendue, le crochet calé dans le rebord d'une boite de conserve, la boite de conserve posée sur le ventre... La viande qui en sort est douteuse. Elle chlingue même carrément. Ivy racle pourtant le fond avec avidité, grâce à une spatule en bois toute cramée...
Une fois toute la chair de la carne disparue, elle ne perd pas une miette de la gelée de graisse qui reste encore collée sur les parois.
Elle finit définitivement de sucer son index et son majeur dégoulinant de nourriture, tout en regardant Emi d'un air morne, avant de lâcher d'une voix sinistre:


« Tu commences à dauber la merde, la princesse. C'est bientôt l'heure de la douche express.
Prépare toi mentalement... T'es encore en vie, la princesse ? J'pense bien...
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Dim 3 Avr - 11:00

Oui. C'est la déprime version gore. Celle là même qui manque de glamour. La vraie. Celle-ci où on abandonne son corps en espérant qu'il nous lâche enfin la grappe. La grosse dépression qui vous fait sentir la merde et la gerbe de plus en plus, chaque jour.

Oh. Ce n'est pas du à Ivy. Ivy, elle en chie, c'est normal qu'elle ne soit pas vraiment aux petits soins.
Elle lui avait dit qu'elle aurait préféré l'accueillir dans d'autres circonstances, mais les circonstances ne sont pas vraiment favorables à une amitié qui s'élance comme un oiseau... etc.

Non. La cause. La seule. C'est cet horrible manque de ... Cul. Ce sentiment odieux d'abandon qui lui tenaille la gorge, brule, serre, lui donne envie de se mutiler. Elle se sent seule, ses avances niées les unes après les autres depuis 4 semaines. Le passage de Malicia a fini de faire le vide complet autour d'elle.

Elle n'arrive pas à pleurer sur son sort, tellement son sort la dégoûte.
Alors pour se réconforter, elle s'imagine déjà dans sa tombe. Que la mort est déjà là. Et qu'Ivy est son ange. Son ange de la mort.


"Ne m'appelle pas comme çà... "

Il n'y a aucune haine. C'est mou, sans conviction. Mais elle trouve assez important de le signaler à son ange au crochet.

"Evite de trop me tripoter en me lavant. J'ai la migraine."

Un vague sourire. Ce n'était pas vraiment drôle, mais à force de faire ramasser sa pisse et sa merde, on finit par se sentir très proche de son ange.

Puis, toujours aussi immobile, emballée version momie pourrissante.


"Tu as des yeux magnifiques."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Dim 3 Avr - 11:21

Une connerie de plus.
Ivy soupire, lève les -yeux- au ciel, s'essuie vaguement la main sur son treillis, avant de placer celle-ci dans un gant de ménage en caoutchouc rouge. Elle enfile une grosse paire de lunettes de sécurité anti-projection.
Violet quitte la table pour se diriger vers le coin toilette, d'où elle sort un seau rempli à moitié d'eau, où baigne une éponge dans un magma savonneux. Arrivée près de la banquette, elle dépose celui-ci au sol, avant de s'agenouiller. Une brève vérification d'un câble qui emprisonne la princesse, en tirant deux fois dessus, pour s'assurer du maintien...

Elle parle tout bas, le ton est beaucoup moins sévère, bien que toujours glacial, pour l'instant. On est quand même un peu aimable. On s'aime et on se déteste jusqu'à...la mort. L'impression de partager un truc très fort, malgré tout, malgré tout le poids...


« Raconte pas d'conneries Emi... Qui t'a parlé de mes yeux ? »

Et là, elle se risque à une question -sans doute révélatrice-, un peu hésitante, plus fébrile, on sent qu'elle ne peut pas s'en empêcher:

« C'est...Eugène ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Dim 3 Avr - 11:36

Elle est incroyablement bien attachée. Du moins, pour sa force. Et puis, ça fait longtemps que l'aveugle n'a plus essayé de se défaire de ses liens... Enfin, quelques heures. Et de toutes façons, à chaque fois, c'est plus difficile. L'énergie lui manque.

Alors, c'est allongée sur le coté qu'elle répond sans ciller, jouant la carte de la sincérité, allant de paire avec l'étonnement.


"Eugène ? Voilà une éternité qu'il a du oublier que j'existais. Non. Ce n'est pas lui. Cherche encore..."

Ce jeu est vicieux. Elle en perd le sourire, après un haut-le-coeur. Difficile de vomir sa propre connerie.

"Non. Ne cherche pas."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Dim 3 Avr - 11:55

Et de fait, ce n'était pas pour s'assurer de la validité des liens. Car la sangle saute d'un coup sec. Les deux jambes d'Emily sont maintenant plus libres.

« Donne pas d'coups de pieds ou tu vas morfler. Faisons ça bien et vite. »

Ivy pose un genou sur la banquette et commence à baisser le vieux jogging gris de l'aveugle, en passant la main valide au dessous de la cuisse, le crochet se contentant d'accrocher le tissu sur le bord de la hanche. Un caleçon pour homme à rayures écossaises commence à apparaître. La classe.
C'est Ivy qui l'habille, faut dire. Et elle ne choisit pas les petites dessous affriolants en dentelle, faut croire...


« Tout le monde sait que tu existes. T'es vraiment chiante. 
Alors d'quelle couleur sont mes yeux puisque tu sais à quoi j'ressemble ?
Et puis pendant qu't'y es, tu m'donnerais quel âge...nan mais j'te jure...
»

Elle grommelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Dim 3 Avr - 12:08

Elle se laisse faire, comme une vieille dans un hospice.
Elle entrouvre les lèvres. Mais ça reste coincé. Elle n'arrive pas à le dire.


"Laisse tomber. J'ai comme des hallucinations."

Elle soulève un peu son bassin pour aider au déshabillage. Ce sera plus difficile quand il faudra remettre tout ce tissu en place. Elle s'en fait la promesse.

"Mais dans cette hallucination. J'ai vu ton regard plein de haine. Vert comme.... si la lumière venait de l'intérieur de tes yeux. Quand tu es venue me demander de me taire. Quand Malicia est arrivée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Dim 3 Avr - 12:47

Et le tout est enlevé. Ni plus, ni moins. Ivy balance négligemment cela en boule sur le sol, avant d'attraper une grande serviette non loin, et de commencer à la placer sous les fesses de l'aveugle. Le tout est très mécanique, l'intimité est pulvérisée depuis un bail, ici bas.

« Bouge un peu...là... »

Elle choppe le seau avec son crochet, et presse l'éponge de sa main gantée, surplombant totalement Emily, à genoux à ses côtés.

« L'plus dur d'abord. »



« Je suis pleine de haine parce que je vois en toi l'image de ce que ma mère a fait subir à mon père avant qu'ils s'entretuent. Tu es plus dangereuse que Malicia. Je te hais parce qu'au lieu de résister un minimum, tu as tout de suite laissé couler tes pulsions, tu n'as pensé qu'à ta p'tite gueule et ta p'tite chatte. Tu t'es empoisonnée comme une conne avec la merde de mes ennemis, et maintenant c'est moi qui doit tout essuyer pour prouver ma valeur, auprès d'gens qui n'm'aiment pas pour ce que je suis vraiment.
Alors oui, je te hais, toi et ton maudit sang.
»

Et, après ces paroles durement dégueulées de sa gueule, elle commence à laver brusquement l'entrejambe qui se présente à elle, l'intérieur des cuisses, comme une forcenée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Dim 3 Avr - 13:04

C'est fou ce que même dans son tombeau, seule avec son ange qui se transforme en conscience, c'est quand même douloureux de se faire laver l'entre-cuisse. Elle fait l'effort de retenir un impatient -tu me fais mal- comme en d'autres circonstances. Si Ivy savait le nombre de fois qu'elle s'est retenue de se plaindre quand elle voulait le faire.
Possible que seulement 15% de ce qu'elle ressent arrive à quand même passer la barrière de sa bouche.

C'est vrai qu'elle se laisse aller. Qu'elle se donne en spectacle... Attire l'attention sur elle... A horriblement envie qu'Ivy lâche ce qu'elle est en train de faire pour passer à des instants plus tendres toutes les deux.

Car systématiquement, tout revient au même sujet lancinant du sexe. Difficile de se concentrer, de tenir une conversation sans y penser, sans s'imaginer, sans exiger la satisfaction de ce désir impérieux.

Alors, elle attend qu'Ivy fasse une pause dans cette toilette pénible.


"En as-tu connu beaucoup qui ont réussi à lutter contre leurs pulsions ? Je suis faible. Possible oui. J'aurais certainement mieux supporté la douleur que ce genre... de symptôme là."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Dim 3 Avr - 14:11

« La pulsion qui consiste à ne pas t'éliminer et te considérer encore comme un être humain malgré tout. »

Elle lui fait le cul violemment. Tout clapote, mousse, frotte. Le savon gicle sur les poils pubiens, la raie des fesses -c'est merdeux, mais ça s'efface. La peau blanche devient parfois un peu rouge. Les gestes finissent par s'apaiser quand elle descend le long des cuisses, jusqu'à ce que ce soit presque doux, au niveau des jambes. Un petit peu de liquide lacrymale s'accumule dans le creux du masque anti-éclaboussure, sans qu'Ivy n'ait l'air de réellement pleurer. Elle ne sanglote pas.
On passe totalement à autres choses. Elle s'exprime comme si elle parlait à un ami imaginaire, autre qu'Emi. La voix est blanche. C'est à la fois très cuculapraline, sombre, morbide, et fragile. On est loin de la vierge de fer qui a parfois des vieux relents vulgos franc du collier, ou de miss méditation.
C'est ici une femme complètement paumée, un peu neu-neu dans ses certitudes et ses doutes.


« Je n'ose pas trop parler à Eugène. Il me rappelle tellement mon ami... Mais je sais que c'est des faux sentiments, je ne l'aime pas vraiment...c'est juste une attirance physique... Tu sais... J'aimerai tellement... J'en ai tellement envie, ça me démange...ça brûle... Mais je baise pas, pour moi c'est sacré...je suis sans doute plus vieille que toi et je n'ai couché qu'avec un seul garçon toute ma vie...et je ne suis pas prête à une autre relation...ça fait tellement mal...je n'ai même pas pu l'embrasser une dernière fois, parce que sa tête n'était plus qu'un trou béant...
Et puis j'ai bien vu le regard de Liberty. Je préfère qu'ils s'amusent tous les deux... Mais l'autre jour au cimetière j'ai eu peur... J'ai affreusement peur qu'il tombe amoureux de moi...qu'il s'accroche...j'ai un mauvais pressentiment. Je ne saurai jamais comment l'aborder. Au pire j'aurai l'impression de coucher avec un fantôme, ou de ne pas lui donner un amour véritable... Je sais pas si tu peux comprendre...
 »

...

« Alors tu sais, tu n'es pas la seule à être frustrée...
Je me masturbe beaucoup en pensant à Neil... C'est tout ce que je suis capable d'avoir maintenant... Toi dans pas longtemps, tu pourras peut être à nouveau sentir un corps contre toi.
 »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Dim 3 Avr - 19:22

Difficile de l'écouter tout en restant stoïque. Cette femme qui confie bien trop un de ses grands secrets, c'est comme un appel à la débauche des sens encore une fois.
Car Emi la prendrait bien dans ses bras pour lui montrer combien Neil est mort et qu'elle-même est en vie.

Mais elle canalise autant qu'elle peut le film porno-gay, et cherche une réponse juste alors que sa conscience n'en demande aucune. Car après tout c'est elle sa conscience, si mentalement supérieure et bien pensante.


"Avec tous ceux qui tu as perdus, tu en es à rester immobile, Ivy ? A confier avec dégoût tes tourments à une condamnée... Qu'attends-tu de cette nouvelle vie."

"Si j'étais à ta place... Déjà j'irai parler à Liberty. Oui... Liberty est capable de comprendre, et surtout, on ne doit pas avoir ce genre de secret pour une personne sur qui on doit compter pendant un combat. Car elle finira par s'en apercevoir à la longue."

"Et puis... J'irai passer du temps avec Eugène. Histoire que son visage puisse t'évoquer autre chose que ton mari, que tu puisses te rendre compte que Neil et lui ne sont pas les mêmes personnes... Et pour çà, pas besoin de coucher..."

"J'ajouterai que..."

Et là, elle relève les yeux vers les ampoules qui parsème le plafond comme dans le mouvement invisible d'une galaxie.

"A force, tu oublieras Neil, jusqu'à son visage, et tu ne sauras même plus pour qui tu te touches. Un jour, tu n'arriveras plus à jouir en pensant à un mort. Ça devrait te soulager, et te permettre de tourner la page."

Alors qu'elle parle, et qu'Ivy soulève sa cuisse pour atteindre la face postérieure de sa jambe, un liquide rougeâtre se diffuse dans le pli de ses fesses, tâchant la serviette déposée en dessous.

"Contacte Liberty, demande-lui de venir ici... Je fermerai ma gueule et tu me donneras de votre drogue là... Mais ne laisse pas traîner ce genre d'histoire... C'est mauvais."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Dim 3 Avr - 22:10

Elle s'arrête net, fixe Emily d'un air halluciné pendant quelques secondes, et replonge l'éponge dans le seau. Elle plie rapidement les bords de la serviette sur les hanches de l'aveugle.

« Je n'ai pas tellement l'impression que la place de Liberty soit dans cette Brigade. Eugène aussi. Même s'ils sont là depuis plus longtemps que moi, j'les sens pas trop... Faut voir.
Tu sais, au combat, j'aurai bien plus confiance en Malicia qu'en Eugène et Liberty. Tu dois trouver ça étrange. Le reste du temps ce sera l'inverse.
Mais les chiens d'guerre vivent pas avec les chats, normalement...
»

Elle pince subitement la cuisse d'Emi entre son pouce et son index, tord le petit bout de peau, la regarde en coin, à nouveau mauvaise.

« Dis donc, j'viens d'mater que tu m'racontes encore des conneries... Depuis le début tu fais n'importe quoi, tu m'prends vraiment pour une conne... Pourquoi t'as menti sur tes règles ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Dim 3 Avr - 22:43

"Je ne connais malheureusement pas Malicia... Ce n'est pas faute d'avoir essayé. J'ai raté mon unique occasion. Il y a quelques temps. Et elle ne m'a jamais laissé de seconde chance, là, où d'autres lui en ont offert des montagnes. Du coup... Je pense que tu es bien trop dure avec Liby et Eugène, sur le sujet..."

Elle grimace à peine quand Ivy la pince. Sûrement des restes de barbiturique qui émoussent ses sensations. Puis, après l'étonnement de s'entendre poser cette question, suit l'incompréhension et la peur modifie ses traits.

"Je ne t'ai jamais menti..." bredouille-t-elle spontanément. "...Un nouveau symptôme ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Dim 3 Avr - 23:52

« C'est pas une question d'être dure ou pas, ou de connaître les gens. »

Elle relâche la pression de ses doigts, puis donne une petite tape de caoutchouc sur le genou d'Emi.

« Si on tentait une affreuse expérience, ça se verrait immédiatement. C'est quelque chose que l'on sent, comme on sent ses congénères. Liberty n'est pas encore mon congénère. Malicia l'est.
Le rituel scarifié que je vais faire bientôt, c'est de la gnognotte. Ca ne veut foutrement rien dire. Moi aussi j'ai eu un rituel de passage quand j'étais adolescente, plus traumatisant, plus réel.
Et alors j'ai su que j'étais empoisonnée jusqu'à la mort, et que c'était le point de non-retour.
Liberty a encore le choix. Elle a du vivre beaucoup de chose, mais je sens qu'elle n'est pas empoisonnée.
C'est comme ça. Pour moi, Liberty et Eugène resteront les éléments les plus instables de la troupe de Saül, jusqu'à ce qu'ils atteignent le point de non-retour. Je pense que cette sensation se confirmera d'une manière ou d'une autre.
»

Elle pivote un peu pour poser le seau au sol. Se penche sur Emi, et plonge son regard coupé par le masque dans le sien.

« Est-ce que tu vois toujours le vert ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Lun 4 Avr - 0:31

Ses yeux s'agitent en face de ceux d'Ivy, clignent. Des veines fines ressortent derrière le glacis lacrymal.
Les yeux dans les yeux. Tête à tête inattendu qui dure quelques secondes.


"Plus de couleurs... toujours des nuances de gris, mais les formes sont moins difformes. Je distingue les ombres de tes traits..."

Puis elle clôt ses paupières et tourne le visage. La voix est morne. Étrange pour quelqu'un qui devrait sauter de joie.

"Puisque tu es en pleine phase de démonstration de tes talents... Pourquoi n'essaies-tu pas d'aider Liberty et Eugène à faire de ce qui te semble être à priori des défauts pendant un combat, à devenir une qualité. Saül t'en serait reconnaissant. Des hommes et des femmes de valeur, ça ne court pas le désert. Personne ne peut se permettre le luxe de perdre ses alliés, ses soldats, ses amis. Car ils sont devenus indispensables à la survie du groupe... Puisque ton travail avec moi va bientôt se terminer, tu passeras d'une tâche pénible à d'autres plus subtiles."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Lun 4 Avr - 1:12

Ivy place son corps de chaque côté de celui d'Emily. Elle reste ainsi, en position de chien, les bras tendus, la tête baissée en face de celle de l'aveugle qui cherche visiblement à s'esquiver et retourner dans son coton noir.

« Tu ne comprends pas. Ce n'est pas un talent, ce ne sont pas des qualités, ce ne sont pas des défauts. Je n'ai rien à leur dire de ce point de vue. Ce n'est pas une question de mots. »

Le gant de caoutchouc accroche le menton d'Emi et le fait revenir de force face à elle.

« Passons.
Tu es en train de me dire que tu recouvres partiellement la vue ou tu crois que c'est des hallucinations ? 
Comment es tu devenue aveugle ? C'est quoi le bilan exact ? Depuis quand tu n'avais plus tes règles ?
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Lun 4 Avr - 1:26

L'aveugle résiste comme elle peut à cette prise en vain. Les yeux s'ouvrent et se referment. Une fois.

"Nous avons eu une panne dans mon bunker, il y a de çà maintenant 7 ans. Le recycleur d'air a envoyé un gaz neurotoxique, nous avons presque tous perdu la vue. Pour les règles, elles ne sont jamais revenues à partir de mon incorporation dans cette unité, destinée à travailler sous terre."

Puis ils s'ouvrent à nouveau, une certaine conviction tendre s'ajoute au bleu pâle.

"Peu importe les mots Ivy Violet. Tu veux aider Saül ? Alors je te dis comment. Si je pouvais le faire moi-même, je serai déjà dans leur campement. Mais je ne suis pas des leurs, et je ne le serai jamais. Et comme tu es sembles être une fine psychologue, tu sais déjà pourquoi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Lun 4 Avr - 2:04

Un sourire triste passe sur sa dure figure. Elle abandonne Emi. Elle abandonne l'idée de la toilette. Elle fait quelques pas dans la pièce, en rond. Regarde l'aveugle plusieurs fois vivement. Se gratte la tempe régulièrement.

« Parce que Saül veut que tu restes ici en sécurité et espère que tu porteras un jour son enfant, je suppose. »

Ivy a l'air très nerveuse, tourne et tourne encore près de la banquette. La voix est pourtant plus douce, plus sensible.

« Tu m'as l'air tranquille aujourd'hui. Tu ne peux pas rester tout le temps comme ça...je sais bien que c'est dur...mais t'as fait n'importe quoi jusqu'ici...t'as été odieuse...
Je vais peut être t'enlever la camisole et te laisser un peu de liberté pour que tu puisses te laver tranquillement, ou faire ce que tu veux... Est-ce que tu as envie de me sauter dessus ? Est ce que tu veux encore te suicider ?
Ou alors...je peux bien t'accorder quelque chose de spéciale pour te détendre un peu...venir contre toi et...tu sais bien.
Mais je devrais t'entraver la bouche et les mains, encore. Ce sera notre petit secret.
Ensuite on pourra discuter de certaines choses.
 »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Lun 4 Avr - 4:08

Elle sourit, désabusée et tourne le visage à l'opposé des pas d'Ivy.

"Tu ne m'auras pas deux fois avec tes promesses. C'est bon... Je ne te ferai rien. Je ne t'aurais jamais violé... Et je n'ai jamais voulu contaminer qui que ce soit. Mais je n'ai pas franchement envie de bouger. Rien ne me motive."

Dans un murmure très las.

"Oui. L'envie d'en finir est toujours très forte. Je ne peux rien promettre à ce sujet."

Effectivement, on ne peut pas dire que ça respire la nervosité tout çà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Lun 4 Avr - 6:08

« C'est tout à fait sérieux c'que je dis. C'est pas les jouets qui manquent ici. On est que toutes les deux.
Je ne le redirai pas deux fois. Sinon tant pis pour toi. 
Tu resteras de toute façon comme tu es puisque tu es suicidaire.
»

Elle balance ça en s'arrêtant net, et commence à donner de petits coups de genoux sur le bord de la banquette, comme pour la secouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Lun 4 Avr - 6:26

Faut dire que les secousses au bout de deux minutes n'ont pas franchement le don de bercer Emi. Au contraire, ça la titille. Ça lui rappelle toutes les fois où elle s'est fait secouer ici, toutes les fois d'un coup reviennent à la mémoire de son corps. C'est trop. Elle abdique.

"D'accord. Mais ne m'humilie pas davantage. Je ne suis pas certaine d'apprécier."





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Lun 4 Avr - 7:14

Ivy grimpe sur la banquette. Chaque lanière de la camisole de fortune est délicatement dégrafée. Elle fait passer le vêtement avec difficulté par le haut du corps d'Emily, celle ci se tournant sur le ventre à la mesure de l'effort, s'affaissant dans les couvertures comme une simple marionnette.
La boucle du crochet passe de manière totalement obscène le long de la raie des fesses de l'aveugle, tandis que les lèvres de Violet effleurent une mèche de cheveux près de l'oreille.


« J'te fais confiance, détends toi, souris...
Va chercher ce qui t'intéresse et dis moi...
Lâche toi un peu mais fais attention, tu connais les limites...
Ou alors ne faisons rien et discutons, si tu trouves ça vraiment moins gênant pour ta migraine...
 »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Lun 4 Avr - 8:38

Si c'est pour éprouver sa résistance, alors c'est plutôt bien réussi.
Elle n'a forcément pas beaucoup d'énergie à mettre dans ce genre de passe-temps, mais elle courbe déjà sa nuque et ses reins à la chaleur des murmures de sa dame de compagnie.

Il n'est pas nécessaire de lui demander de sourire. Puisqu'enfin quelqu'un se dévoue pour la soulager.

Elle ne s'arrête pas à la case des jouets et passe directement à la suite. Elle se tourne un peu pour s'allonger sur son bras, sur le coté, elle peut mieux regarder le bras qu'elle commence à caresser.


"C'est parce que je vais mourir, c'est çà ?"

La perspective de sa mort ne semble pas vraiment l'émouvoir en ce moment. Mais après tout, avant de mettre le couvert, autant éluder quelques questions gênantes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Lun 4 Avr - 9:37

Ivy s'abaisse pour se mettre au niveau de l'aveugle, face à face. Ses doigts enfoncés dans le caoutchouc se glissent derrière le crâne de sa patiente, après avoir enlevé le masque anti-projection.
Elle lui malaxe un noeud de cheveux, tandis que la matière couine un peu au rythme des inclinaisons du poignet.
Lui sourit à nouveau tristement.
Le crochet passe et repasse sur la cuisse en hauteur, pour dessiner parfois des petits ronds abstraits, parfois des lignes continues. Le métal est glacial.
Elle n'est pas lubrique, elle apporte juste un peu de chaleur humaine, alors qu'elle presse un peu la nuque de l'aveugle pour venir l'embrasser sur les yeux. Il faut soit être dotée d'une générosité sans bornes, soit être complètement timbrée, pour agir ainsi. Ou bien un peu des deux.
Toute la tension et la haine accumulées se répandent en une tendresse un peu gauche, mais infiniment séduisante.


« Je ne pense pas Emi... Je ne pense pas... Plus que quelques jours... Je sens que tout va bien se passer... Il y a encore un doute mais je suis si contente d'avoir vu ton sang couler... »

Ivy est tout habillée. Ses rangers salissent le nappage froissé des couvertures qui gisent en contrebas. Sa jambe gauche en treillis accroche le mollet d'Emily pour l'inciter à venir se blottir un peu plus près. La poitrine généreuse se tend derrière le maillot de corps kaki à raison de la respiration lourde, comme de faibles échos de tonnerre au lointain.
Elle lui goûte cette fois une infime parcelle de menton, fugitivement.
Ce n'est plus un test, un piège, une brimade... Tout est bien réel. L'ange au crochet ouvre grand ses yeux de poudre atomique désormais purs, évidés de méfiance, pour capter quelques éclats dans la brume insaisissable du bleu pâle aveuglé.


« Je reste comme ça... Tu peux me toucher un peu partout...sauf sous ma culotte... Tu peux m'embrasser la peau sans me mordre... Ma peau n'est pas belle... Pleines de marques... Des petites montagnes parfois... Mais j'espère qu'elle t'ira... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Lun 4 Avr - 10:44

Elle n'écoute pas. Elle sait déjà ce qu'elle peut faire ou ne pas faire. Elle a eu tout le temps d'imaginer ses gestes pendant ces longues heures à attendre des symptômes. Il lui manquait juste quelqu'un qui souhaite agir, sans trop avoir pitié d'elle, ni sans trop la désirer, pour partager, la délester un peu de son sentiment de solitude, de manque.

Elle quitte la proximité du corps offert bien qu'habillé, et observe la silhouette cotonneuse d'Ivy à genoux. Une sorte de flou gaussien moucheté, mais les limites entre la peau et le tissu sont devinables.
Elle a le temps. Le temps d'accorder cette vue myope aux sensations de ses mains qui tremblent et frôlent le treillis, l'écartent de sa vue, pour garder que l'essentiel dans ce tableau. Quelques vêtements pour ne pas aller trop loin pour une première dernière fois, garder dissimulés ses seins et son sexe.

Elle n'a franchement plus très envie de parler. Elle n'a rien d'une bête pour autant. Il sera toujours temps de reprendre la communication verbale ensuite.

Et maintenant qu'elle a effeuillé le corps de son ange, comme elle le souhaite, elle revient là où elle avait été attirée plus tôt, tout contre, cuisse glissée entre cuisses, les lèvres égarées dans les cheveux et le cou.

Quelques respirations profondes.

Contraction...

S'en suit une sorte de torpeur.

Puis un rire naissant, étouffé contre l'épaule d'Ivy. Un rire détendu.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Violet

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 08/02/2011

MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   Lun 4 Avr - 19:21

Un drôle de bruit, comme le bourdonnement fou d'un insecte emprisonné dans un verre.

Le crochet entame un tour complet sur lui même au dessus de la hanche d'Emily, puis un autre demi-tour, alors que le corps d'Ivy semble palpiter de partout, secoué de minuscules spasmes. La boucle vibrante de l'objet se réfugie près d'un sein de l'aveugle, cogne contre le téton, avant de descendre, descendre, descendre... Une sueur âcre commence à perler sur l'épiderme de Violet alors que son corps s'étend, ses jambes se plient et se déplient; sa bouche collée aux cheveux bruns souffle et fait gonfler par petits à coups ses joues, tandis que de vagues grognements -de plaisir ou de douleur, on ne sait trop- quasi animaux surplombent le silence et les infimes bruissements...

Le caoutchouc s'accroche aux omoplates de sa comparse, et, alors que le métal secoue progressivement et délicatement l'entrejambe de la malvoyante par petites impulsions que l'on devine d'origine électrique -ou s'en rapprochant-, la tête d'Ivy commence à s'enfoncer dans le moelleux de la banquette, ronronne, caresse son visage fatigué sur les couvertures, semble apprécier ce contact si doux, contraire au béton, opposé au bitume, qui flatte son teint cireux pour bientôt lui détendre complètement ses durs traits, les rides de sérieux au pourtour des paupières commençant tout juste à s'effacer, malgré les odeurs d'ennuis et de lente agonie, jusqu'à ce que, même dans l'effort, on la devine au bord du coma, de l'évanouissement, ou, plus simplement: d'un sommeil vierge de toutes contrariétés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GV3N10 : Mois #1.3   

Revenir en haut Aller en bas
 
GV3N10 : Mois #1.3
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Compote de poires au pain d'épices ( 8 mois )
» [Kornmehl, Ariella] Le mois des papillons
» Vos plus belles photos du mois de novembre 2009
» [Tuil, Karine] Six mois, six jours
» [Paye ton armée] Compte-rendu premier mois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Act as a Celebration of Technology :: Ondes sécurisées :: De partout et d'ailleurs-
Sauter vers: