Les ondes privées de l'Avant-Garde de Construction Transhumaniste. Mouvement d'élite technologique pour l'élaboration de l'être humain supérieur.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Wake Up and pain

Aller en bas 
AuteurMessage
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Wake Up and pain   Dim 3 Avr - 11:49

Entre deux veilles interminables auprès de Liberty, environ une dizaine d'heures après l'altercation, le borgne trouve malgré tout le moyen d'aller traîner sa carcasse jusqu'où Malicia est ligotée dans le campement Scarifiée. Il la regarde environ dix minutes comme ça, pitoyable ficelée comme un gigot, encore dans les vapes, le front à la peau déchirée plein de sang séché, coagulé. Encore une foi, l'envie de la tuer là comme ça le reprend mais il la chasse aussitôt, ne sombrant pas lui dans ces pulsions sanguinaires comme elle aime tant le faire.

Il est plus que temps qu'ils parlent.

Pleins de mépris, si ce n'est de haine pour elle, il choisit la manière forte en ce qui concerne le réveil.

Il lui appuie sur ses blessures, fout les doigts en pleins dedans, tourne bien comme il faut, jusqu'à ce que la douleur la tire des limbes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Malicia Cash

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 25/09/2010

MessageSujet: Re: Wake Up and pain   Lun 4 Avr - 10:31

Un abysse noir et sans fond la dévore de l’intérieur tel la nuée de dents d’une nuée de rats. Elle c’était protégée derrière une barrière d’oubli, un kevlar de drogue, un blindage d’alcool. Mais plus rien n’a cours dans les méandres spongieux de son enfer intérieur, perforée, défoncée, explosée, ici tout est sale, tout est brut, tout est limpide.

Sa mère, son père, la faiblesse de l’une et la force de l’autre, ce nom idiot dont ils l’affublent à la naissance, Jaqueline… Comme elle le hait, comme elle les hait.

Le sourire de sa sœur jumelle, sa douceur, son innocence, son contraire, sa Némésis. Jamais elle ne l’a aimée, trop de décalage, trop d’indulgence surtout...

Il court en criant à l’agonie, la débecte, elle rit, se délecte, ce repait de sa douleur. Impossible de faire marche arrière à présent, elle est le tigre et elle à gouté au fumet divin de la chaire humaine, le pas est franchis.

Un stylo transperce une main, un plateau de cantine éclate une pomme d’Adam, une femme qu’on nomme docteur et qui pose plus de questions qu’elle n’en saurait compter, son mutisme, leurs conclusions…

Florilège de son enfance, partie choisie au hasard d'un jeu dont elle ignore les règles, un jeu sans fin, mais quelque chose, un stimulus, lui intime l’ordre d’en rester là de sa séance ciné aux relents rétrospectifs. Elle ce concentre sur la sensation, incapable d’abord de dire si elle est ou non agréable.

Et puis la souffrance s’impose à elle, d’abord lancinante et lascive, comme la marée montante d’une nuit sans lune. Ca ne dure pas, rien ne dure jamais, les vagues deviennent terribles, ce brisent sur les esquifs dévastés de sa peau, de sa chaire, de son âme. Un ouragan gigantesque lui sature les nerfs et lui vrille les tympans.

Elle ouvre des yeux aux pupilles noires comme la nuit, sans la moindre lueur, sans la moindre étoile. Deux gouffres insondables vers le chaos de son esprit déphasé, torturé.

Ses lèvres collée par le sang cherchent à s'écarter l'une de l'autre, sa bouche asséchée à happer un peu d'air, son esprit à résister, en vain , la douleur est trop forte, trop intense pour son petit corps, ses paupières ce ré-affaissent, stand bye, à nouveau.

La projection privée peut reprendre, toujours plus glauque, toujours plus sombre. Une chance qu’elle soit déjà folle…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Wake Up and pain   Mar 5 Avr - 0:14

La deuxième session se passe bien des heures plus tard. Elle n'est visiblement pas prête à émerger et Saül à tout son temps. C'est après l'engueulade avec Liberty qu'il revient vers Malicia toujours ligotée comme un fagot, contre le béton, un seau d'eau dans les mains, il utilise cette foi-ci la méthode douche froide en pleine gueule pour la réveiller. Sur son dos, à sac à dos remplie de... allez savoir quoi.

Une foi le contenu aqueux déversé sur la chauve, il l'observe, en accompagnant le tout d'une injonction :


"Réveil toi Malicia!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Malicia Cash

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 25/09/2010

MessageSujet: Re: Wake Up and pain   Mar 5 Avr - 7:33

L’eau glacée lui fouette le visage et elle s’accroche au stimulus comme une naufragée à sa planche de bois. La douleur de sa face ravagée est terrible, ardente et mauvaise, mais elle n’est rien comparée aux tourments que lui inflige sa mémoire.

Les effets combinés de drogue et l’alcool ont commencés à s’estomper, lui laissant l’impression que de longues vacances s’achèvent pour laisser place au sombre labeur d’un quotidien blafard. Elle les avait presque oubliés, tous ces visages qui la fixent avec l’intensité des immortels, ce paradis perdu à l’heure d’une blême naissance, ses années entravées, violées et brisées…

Ne surtout pas prendre conscience de la douleur, oublier de sombrer à nouveau, voilà son but, le leitmotiv claironné sans fin par le peu de lucidité qui en cet instant l’habite. Elle aimerait être morte, ne plus avoir à subir ce qu’elle sait n’être qu’une plaie. Maudit instinct de survie, satané atavisme qui force tout être à lutter pour un état éphémère et illusoire… Inutile… Vide de sens…

Elle ce met à psalmodier des poèmes, des tronçons de codes hexadécimal, des coupures de presses, des livres de cuisine, des encarts publicitaires… Ce n’est ni audible, ni inaudible, quelque part entre la pensée et la parole, des lèvres qui bougent et des sons qui s’étouffent…

Impossible d’y comprendre quoi que ce soit, comme une prière à elle-même, aux dieux qui habitent en son sein et font bouger son corps, aux marionnettistes de l’ombre qui décident de ses pensées et de ses actes.

Qu’ils aillent ce faire foutre, tous autant qu’ils sont…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Wake Up and pain   Mar 5 Avr - 7:44

Passablement excédé de la voir toujours comateuse, il note tout de même que sa bouge sous les paupières clauses, signe que le réveil est proche, que y a quelque chose qui se passe là dessous. Il s'abaisse donc au dessus d'elle et lui empoigne les épaules, ainsi il la redresse en position assise en la secouant sans ménagement.

"Tu vas t'réveiller putain!"

Une foi installée, le dos contre un mur il se remet face à elle et recommence son injonction.

"RÉVEIL TOI!"

On ne perd pas courage, il va y arriver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Malicia Cash

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 25/09/2010

MessageSujet: Re: Wake Up and pain   Mar 5 Avr - 8:34

Ses psaumes autistes ce poursuivent de longues minutes sans que les invectives et les brusqueries n'y fassent rien. Et puis ses lèvres cessent leur ballet, ses yeux s’ouvrent et accrochent ceux de Saül.

Elle sait qu’il est énervé, elle sait qu’il est à bout, elle sait qu’il est haineux… Mais tout cela n’est que théorique pour elle, elle ne ressent pas les gens, ni leurs joies, ni leurs douleurs. L’empathie lui est étrangère, un simple mot à l’inaccessible portée.

Elle ce demande s’il va la frapper, s’il va lui faire la morale, s’il va la menacer, s’il va la butter. Mais son intérêt s’arrête là. Elle sait qu’il pense qu’elle à trahi un accord, qu’elle à rompu un contrat. Elle sait que cela est faux, elle n’a rien promis, jamais…

Elle le regarde en silence, ses noires pupilles ce voilant à intervalle régulier en un brusque éclat de paupière. Rien d’original ne semble ce passer de l’autre coté de ces abysses, pas d’échange, pas de message, pas de regret ni de remord, juste deux billes d’encres baignées dans une mer opaque et blanchâtre, deux billes qui flottent et patientent, comme si de rien n'était...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Wake Up and pain   Mar 5 Avr - 9:19

Les yeux sont ouverts, des doigts viennent claquer devant ceux-ci pour constater la présence de quelqu'un dans ce crane chauve et ensanglanté. Une foi fait il s'assoit face à elle et la fixe. Son visage est dur, fermé. Il reste immobile ainsi, à continuer de la mater pupille vs pupilles pendant plusieurs longues minutes. C'est qu'il cogite le borgne. Il sait qu'avec Malicia toute les approches échouent systématiquement, qu'elle en a rien à foutre de tout alors ce qu'il va dire, ce qu'il va faire, il le pèse attentivement, il le détail cérébralement, parce qu'ils ont finis de jouer maintenant. Finalement c'est d'une voix étonnement calme, contrastant avec son faciès expressif comme un CRS qu'il prend la parole.

"C'est la seconde foi que tu tombes de ton perchoir petite Malicia. La première foi tu m'as donné ton arme. T'a voulu décrocher."

Hochement négatif de la tête.

"Et pour cette foi, tu vas faire quoi? "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Malicia Cash

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 25/09/2010

MessageSujet: Re: Wake Up and pain   Mar 5 Avr - 10:02

Lui rappeler sa déconvenue face à Jess pourrais faire office de coup bas, blesser son égo, gifler sa conscience… Il n’en est rien. Durant sa période comateuse, la scène lui à été projetée encore et encore, l’immobilisation, les coups de boots, la chute, les insultes qu’elle lui crache à la gueule, les coups, le flingue qu’elle lui braque sur la tronche, le reste, sa passivité alors qu’il la désarme et lui transperce une jambe d’un couteau effilé…

Ce n’est plus que de la souffrance banale, un événement de plus qui ce dilue dans sa mémoire photographique, un énième cliché sans date, sans chronologie, sans autre conséquence que celle d’alimenter un peu plus encore le feu de sa haine. Eh puis, il n’existe déjà plus que dans sa tête, il crèveras de son vivant ou disparaitra avec sa mort, comme son père, comme sa mère, comme sa sœur... comme tous les autres…


- Attendre


La réponse est si brève qu’on peu douter qu’elle l’ait dite.

Elle n’est pas tombée et n’a aucune décision à prendre, elle a écouté son vent de folie, a suivit son instinct, c’est libérée de toutes entraves... Elle n’a rien fait d’autre que d’être. Saül à monté sa ménagerie de loups et d’agneaux, que les uns mordent les autres n’a rien de surprenant.

Et puis, que faire d’autre qu’attendre dans son état, attachée, livrée au bon vouloir d’un cyclope narcissique. S’il a besoin d’elle dans son bal des pendus, elle vivra. Dans le cas contraire, état contraire. L’équation lui semble simple, et inutile a discutée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Wake Up and pain   Mar 5 Avr - 10:36

Cette simple réponse est tellement incongrue, tellement irréelle dans ce contexte que le marbre se fissure. Le visage froid du borgne se marque soudainement d'un sourire en coin, qui lui se transforme en ricanement, gonflant et gonflant jusqu'au rire franc.

Tout en s'esclaffant il tend le bras vers son sac à proximité, l'ouvre et farfouille à l'intérieur. Sa main droite en sort avec une boite en métal, une foi celle-ci ouverte, elle dévoile plusieurs seringues. L'une d'elle, plein de liquide translucide est l'objet de son choix. L'avantage quand on attache quelqu'un c'est que les liens font ressortir les veines, aussi n'hésite t'il pas longtemps avant de piquer dans une belle grosse ligne bleue à la surface de la cuisse pour y injecter lentement le mystérieux liquide.

Une foi qu'il a terminé son labeur, il redresse l'oeil pour fixer le visage de sa "patiente" en continuant sur le même ton calme, amical.


"Ceci, ça a été crée par les Laboratoires de la Cire. Un tout petit business d'Avant-Crash, même pas un consortium. Je les ai jamais connu personnellement, forcément, dans Saint-Exode j'aurai eu du mal tu vois..."

Il hoche la tête.

"Mais on m'en a parlé... forcément, les scientifiques d'là haut', ils nous fournissaient de ces produits... y en avait un sacré stock dans ma Métropolis."

Il range la seringue dans sa boite.

"Ce laboratoire c'est fait une fortune colossale en inventant un truc impressionnant! Une nanotechnologie qui une foi dans le corps, se met à chercher toutes les toxines et les détruits, unes à unes sans abîmer le reste du corps."

Sourire.

"Forcément, les hostos et les centres de désintox se sont arrachés le joujou. Mais ceux qui ont été les premiers clients, ça a été les Consortiums et les armées régulières."

Il range la boite dans le sac.

"Faut comprendre aussi que vu le nombre de bataillons expérimentaux comme celui dans lequel je servais qui étaient employés par tout c'monde."

Du sac il sort désormais une compresse de tissu recyclé et une bouteille de désinfectant tirée du wagon médical.

"Quand t'es un EWC, t'apprends ça, te balancer du boostant dans l'oeil ou dans la veine pour devenir une machine, puis revenir la normale en se lavant le sang à la cire."

Il imbibe le tissu du désinfectant et tamponne sur le front de Malicia avec, délicatement, comme le ferait une mère pour son enfant.

"Dans ce désert on appel ça Poudre de Cire le plus souvent. Tu connais... rapport au fait qu'on le trouve sous forme de poudre à inhaler."

Il continue de laver le front de Malicia, de le purger de sa crasse sanguinolente.

"Mais on en trouve encore un peu sous forme intraveineuse. C'est fou c'que Gaz O Line, ce petit enculé avait dans son labo."

Il cesse et regarde le front ainsi désinfecté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Malicia Cash

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 25/09/2010

MessageSujet: Re: Wake Up and pain   Mar 5 Avr - 10:54

Elle hallucine sévère…

Voila qu’il lui raconte l’histoire d’une connerie de lavement tout en lui en faisant une injection. Malicia ne résiste pas, elle c’est prise assez de saloperie dans les veine pour n’avoir peur d’aucun liquide – A part peut être ce sérum de vérité que ces enfoirés de fils de putes lui avaient administré à son procès d’exil –

Saül doit mettre son pétage de plomb sur le compte d’un usage intempestif de drogue, comme si elle avait besoin de ça. Sans ce mal de chien qui lui dévore la gueule de ses saillantes quenottes, elle en sourirait sans doute. La drogue n’est pour elle rien d’autre qu’une potion d’oubli, et si elle devait donner son avis sur la chose, nul doute que son diagnostique serait tout autre que celui du chef Scarifié. Catalyseur ou retardateur, pas facile à dire finalement, et puis bon, elle n’est pas médecin…

Lorsqu’il lui tamponne les plaies, elle ce sent tourner de l’œil à nouveau, ce remet à réciter quelque lyrisme inaudible, juste pour la concentration. Puis, lorsque tout le cinéma est fini, elle ce contente de dire :


- Genre… C’est un style d’absolution… J’ai envie d’me gratter l’dos, tu m’détaches ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Wake Up and pain   Mar 5 Avr - 21:42

Il ne répond pas tout de suite, il sort une autre bande tissue propre, plus longue celle-ci pour bander le crane de la chauve sans prendre la peine de la détacher toujours.

"Même si je sais bien que ça servira à rien. Je dois te punir pour Liberty."

Air compatissant.

"Et le reste de la troupe....."

Il termine le bandage en soutenant la tête de Malicia pour la reposer délicatement contre le mur.

"On ne comprendrait pas que je te punisse pas pour avoir fracassé une Scarifiée."

Il se redresse.

"Ca semblerait injuste."

Hochement de tête.

"Alors t'es mise aux arrêts ici, jusqu'à notre départ dans quelques jours. On va au turbin à la surface et t'en seras. Tu auras tout ton saoule de violence là haut."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Malicia Cash

avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 25/09/2010

MessageSujet: Re: Wake Up and pain   Jeu 7 Avr - 7:57


- Tu t’fou d’ma gueule ?


La réponse claque comme un violent uppercut de super lourd dans la mâchoire de verre d’un malade atteint d’ostéogenèse imparfaite.

Cet enculé est il en train de lui dire qu’il va la laissé attachée comme une chienne après un piquet ? La privée de sa liberté ? Comme s’il valait à ce point mieux qu’elle qu’il puisse la juger et la condamner d’un même élan. Elle à passé tant d’années déjà dans la coercition, quelque jours de plus... Hors de question.

Elle à un gout étrange dans la bouche.

Un maître de plus…
Qu’il aille ce faire foutre putain… Qu’il aille ce faire foutre !!
Un maître de trop…

Ses traits ce sont figés, sa mâchoire c’est crispée, ses muscles ce sont tendus, et dans son regard une lueur terrible c’est allumée. Malicia à toujours eue l’œil haineux, mais la veilleuse c’est muée en un inextinguible brasier, hystérique et carnivore. Les années défilent, les cachots miteux, les geôles sordides, les viols brutaux, un torrent de foutre, de mauvaises ondes, de chakra bouchés, viciés, pourris.

- Détaches moi putain d’merde… Détaches moi…

Elle à crié. Le cuir des lanières qui lui entravent pieds et poings ce tend et crisse sous sa force décuplée par la rage. Elle semble comme possédée, sourde à la douleur qui lui vrille les tympans et aveugle des plaies qui une à une ce ré-ouvrent.

- Genre… Si tu m’fais ça… Si tu m’laisse comme ton sac à foutre… Attachée à une salo’prie d’piquet à la con (big up Oya)… Me r’file jamais d’flingues… Me tourne jamais l’dos… J’te crév’rais putain d’merde… J'te crév'rais...

A cet instant, la petite boule de nerf regrette de n’avoir pas tuée la Taupe quand elle était venue la visitée au milieu de la nuit. En haut de son perchoir, prise de paranoïa, elle l'avait étranglée et son cœur c’était arrêté. Il lui aurait suffit de ne rien faire. Il aurait suffit qu’elle n’ait pas lu cette brochure sur le massage cardiaque des années et des années plus tôt. Il aurait suffit qu’elle sache ce que cet enculé comptait faire d’elle, ici et maintenant.

Malicia transpire à grosses gouttes et ne semble pas avoir conscience de sa position actuelle, du fait qu’elle est à la merci du borgne. Ou alors elle s'en branle. Mais une chose semble certaine, la fresque sur patte n’est pas coutumière des paroles légères, et ses mots, plus que jamais, résonnent de l’implacable sceau de la vérité…

De sa vérité…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saül
Admin
avatar

Messages : 618
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: Wake Up and pain   Lun 18 Avr - 22:55

Hochement de tête vaguement compatissant.

"Je vais pas te laisser toute ligotée comme ça, t'inquiètes. Tu seras libre de tes mouvements mais dans cette pièce, pas en dehors, tu vas rester ici, enfermée. Quelques jours pour que je puisse témoigner auprès de Liberty que tu lui a pas cramé le bide sans que je fasse rien."

Regard fixe, dure.

"Ok?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://actiongenetique.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wake Up and pain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wake Up and pain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Torrefaction dans une MAP (Machine à Pain)
» Compote de poires au pain d'épices ( 8 mois )
» gingerbreadman (bonhomme de pain d'épices)
» Conservation du pain
» Poulet en croûte de pain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Act as a Celebration of Technology :: Ondes sécurisées :: De partout et d'ailleurs-
Sauter vers: