Les ondes privées de l'Avant-Garde de Construction Transhumaniste. Mouvement d'élite technologique pour l'élaboration de l'être humain supérieur.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réveille-toi, c'est l'heure de mourir

Aller en bas 
AuteurMessage
Liberty Vicious

avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Réveille-toi, c'est l'heure de mourir   Ven 24 Juin - 12:14

[Lune 168]

Le stratagème n°14 s’intitulait curieusement : « Redonner vie à un cadavre ».
- Maurice G. Dantec, Babylon Babies


Un cadavre. C’est ce qu’il est devenu depuis pas mal de temps. Peut-être même pire. L’œil unique est vitreux, fixe le vide quand il ne court pas inutilement dans tous les sens. Les bras pendent mollement le long du corps. Les jambes commencent à avoir du mal à le porter. Et la bave, qui coule sur son menton, sur ses vêtements…

Liberty serre plus fort la main d’Ethan qu’elle a prise dans la sienne. « J’te laisserai pas toute seule pour ça. » Ils sont devant les portes de New Vegas. Tous les trois.
Un frisson face à cette vision d’horreur. Elle n’avait plus vu Saül depuis de très nombreuses lunes, le choc n’en est que plus violent. Machinalement, elle baisse les yeux vers le pantalon du borgne. Même camé jusqu’à l’os, avant, il y avait toujours de l’activité, par-là. Mais maintenant, plus rien. C’est plat, désert et sans saveur. Elle contemple un passé qui l’a faite souffrir plus que tout le reste. Mais elle lui doit bien ça. Le sauver. Lui redonner vie, paradoxalement, en le tuant. Le faire passer de zombie à réel mort. De grand homme en perdition à légende.

Le pistolet à poudre est glissé dans la ceinture de la blondinette. Elle se mordille la lèvre. Une balle dans la tête ? Dans le cœur ? Et si elle le rate ? S’il se réveille au bruit de l’arme mais qu’il ne peut plus éviter l’impact ?
Il se tient là, face à elle, immobile. Elle a préféré sortir de la ville pour épargner ce spectacle désolant aux habitants. Cette pièce de théâtre macabre. « Dirty’s Heaven, les Scarifiés », Ve Acte, ironiquement celui-ci se déroulera dans les souterrains. Le rideau se baisse sur la mort du héros, les protagonistes ne viendront pas saluer à la fin.

Pour deux d’entre eux, c’est autre chose qui commence. Liberty glisse ses yeux clairs dans ceux d’Ethan. Les Scarifiés sont cadavre, les derniers reprennent vie.
Mais avant d’écrire cette nouvelle page, il faut terminer ici.

Ses doigts resserrent encore un peu leur emprise, comme pour illustrer son hésitation.


- On fait comment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Waits

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Réveille-toi, c'est l'heure de mourir   Sam 25 Juin - 0:50

"La mort ce n’est rien pour quelqu’un qui a su vivre."
- Jacques MESRINE

Saül avait su vivre, mais visiblement il ne savait pas mourir.
C'est à Ethan qu'on avait demandé de s'occuper du Vieux et du commandant moribond, enfermés à double tour dans le laboratoire de l'A.C.T.. Dans la pénombre du wagon, il avait été témoin de leur déclin, de leur lente agonie: Les yeux qui se vident, les muscles qui fondent et les traits qui se creusent... Cette étincelle de compréhension, de reconnaissance, qui disparait peu à peu au fond du regard, jusqu'à ce qu'il ne reste qu'une coquille vide, un visage inexpressif à la mâchoire tombante, avec au coin des lèvres une bulle de salive.
Si ça n'avait tenu qu'à lui, le problème aurait été réglé depuis longtemps; il supportait de moins en moins ses visites quotidiennes aux deux décérébrés, il supportait de moins en moins le wagon N°19 et son silence étouffant, le Labo-mouroir de l'A.C.T. que plus un bruit ne troublait depuis que le Vieux avait cessé de fracasser sa tête contre les cloisons. Mais les gens espéraient...
Dans ces cas la ils espéraient toujours.

Maintenant, il n'y avait plus de place pour l'espoir.
Ils étaient arrivés au bout du tunnel, si l'on peut dire, la dernière page de l'histoire des Scarifiés allait être écrite dans le sang.
Il avait mal connu l'homme qu'ils s’apprêtaient à faire passer dans l'autre monde, mais une chose était sure, ce n'est pas comme ça qu'il aurait voulu qu'on se rappelle de lui: Faible, sale et misérable.
L'envoyer Ad patrès serait le dernier service qu'ils lui rendraient, leur dernier boulot en tant que Brigade. Pour qu'on se rappelle de lui, non pas comme une ruine impotente, mais comme l'homme qu'il avait été, celui dont on évoquait le nom avec crainte et respect.

Une pression sur son poignet le ramène à l'instant présent, son regard glisse vers celui de Liberty, y restant rivé un long moment.
- On fait comment ?
La question est simple, pratique, sans fioritures.
La réponse l'est tout autant:

"Tu veux que je m'en charge?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty Vicious

avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Réveille-toi, c'est l'heure de mourir   Dim 26 Juin - 3:30

Non. Non, il ne peut pas s’en charger, pour la simple et bonne raison que Liberty a l’absurde conviction que c’est à elle de le faire, pour être enfin libre. Par-delà l’angoisse et les souvenirs.
Les souvenirs… Le rituel, et la lame qui court le long de son cou. La main du borgne qui enserre son cou, encore, avec force, pour l’étrangler. D’un doigt, elle caresse sa cicatrice. Il y a eu tant de choses, entre ces deux événements. Ce qui est gravé dans sa chair ne s’effacera pas, mais elle peut tenter de gommer toutes ces images qui lui envahissent l’esprit. Rien de difficile. Il suffit d’appuyer sur la gâchette.

La blondinette hoche la tête en signe de dénégation, et lâche enfin la main d’Ethan.


- Si j’le rate, tu t’en charges.

Elle s’avance. Saül ne bouge pas. Bien sûr que non, il ne la voit même pas. Dans des gestes lents, elle saisit l’arme glissée dans sa ceinture. La poudre est à sa place, les cartouches chambrées. Et le canon pointe désormais vers la tête du commandant.
Longue inspiration. Liberty empoigne le pistolet des deux mains pour contrôler le tremblement. Serre les dents.

La détonation est soudaine, assourdissante. Le bruit rebondit contre les parois de métal, ricoche inlassablement et lui vrille les tympans. Elle a tiré puis a fermé les yeux, sans voir si elle avait atteint sa cible. Le tir a provoqué un léger mouvement de recul, le chant infernal la fait maintenant tomber à genoux, arme à terre, mains sur les oreilles. Elle ne relève pas les paupières. Ne les relèvera pas tant qu’on ne lui aura pas dit que c’est fait.

Que c’est fini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Waits

avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 05/02/2011

MessageSujet: Re: Réveille-toi, c'est l'heure de mourir   Mer 6 Juil - 9:25

Dans le couloir étroit, la détonation est assourdissante, et alors qu'elle rebondi le long des parois, le temps semble se figer.

Malgré son état, on s'attendrait à lire de la surprise sur le visage de Saül alors que la mort le frappe, mais rien, pas un battement de cils, pas un son qui sort de sa bouche. Il reste planté la, debout, immobile, le regard perdu dans le vague. Le seul changement notable c'est le trou noir et fumant qui vient de s'ouvrir sous son œil aveugle, mais il n'est pas de son fait.

L’arrière de son crane vole en éclat, pluie sanguinolente de chair et d'ossements. Ses jambes s'affaissent doucement, et il bascule en avant.
Le voila donc le grand Saül... Plus qu'un corps moribond étalé dans la boue, agité par les spasmes de l'agonie.
Tout cela est si....
Ce n'est pas la mort qu'il méritait...

Ethan s'agenouille à ses cotés et soulève la paupière de l’œil valide, dévoilant une pupille révulsée. D'un geste sur il referme les yeux du commandant, et se tournant vers Liberty, dit simplement:

"C'est fini."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réveille-toi, c'est l'heure de mourir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réveille-toi, c'est l'heure de mourir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Q] Notification sur ecran de veille
» Ecran de veille / "Economiseur" d'écran
» [AIDE] Capteur de luminosité et mise en veille
» [Collection] Heure d'amour / Bouton d'or (E.R.F)
» [REQUETE] Réglage du volume pendant la veille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Act as a Celebration of Technology :: Ondes sécurisées :: De partout et d'ailleurs-
Sauter vers: