Les ondes privées de l'Avant-Garde de Construction Transhumaniste. Mouvement d'élite technologique pour l'élaboration de l'être humain supérieur.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dossier NV-01MASC Selena Page

Aller en bas 
AuteurMessage
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Dossier NV-01MASC Selena Page   Lun 16 Mai - 9:05

"Salut Aurora. J'aimerai parler à Boris, si possible assez rapidement. J'ai un nerveux à coté. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boris Tarkovski

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Dossier NV-01MASC Selena Page   Mar 17 Mai - 5:08

Un peu plus tard.

Ici Boris. Pas de bol pour lui, moi je suis parfaitement détendu. Et je n'aime pas les nerveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Dossier NV-01MASC Selena Page   Mar 17 Mai - 6:12

"Ahah... Je te demanderai bien quelques détails à propos de tes méthodes de relaxation, mais j'ai une patiente qui est plongée dans une sorte de coma suite à une séance de récession mémorielle guidée par la voix. Le but était de lui permettre de se concentrer sur une scène précise et d'y chercher des détails... Les visions étaient très violentes. J'ai un enregistrement, j'aimerai que tu l'écoutes s'il te plait."

Les crachotements typiques d'un début d'enregistrement par bande magnétique.

Citation :


Une femme commence son récit de sa voix calme et froide...elle parle lentement.

"Je m'appelle Selena Page, je dois avoir à peu près 32 ans, je pense être d'origine kurde, et j'ai dû voir le jour durant la première guerre du golfe. Je ne suis pas sûre en fait, je pense souffrir de divers traumatismes pré et post-crash si bien que ma vie entière est un puzzle à reconstituer. Je suis cette thérapie en raison de cauchemars, où même d'hallucinations nocturnes... toujours les mêmes. J'ai le sentiment que quelque chose cherche à refaire surface depuis que j'ai ouvert les yeux dans ce désert et que je me suis mêlée aux autres. J'ai beaucoup appris à leur contact, notamment en ce qui concerne les relations sociales, les sentiments humains, etc... ma première amie s'appelait Tia, mais elle a été tuée, ce qui a ruiné bien des efforts.

Entre nous Emi, depuis que je vis avec les autres, j'ai compris à quel point j'étais différente, venant presque d'une autre planète. J'ai l'impression d'être une ombre, sans passé, sans identité. J'aimerais comprendre et chercher dans mon esprit, pourquoi. J'envie les autres de les voir s'épanouir, souffrir, rire, se connaitre. Moi je ne ressens rien, la seule chose qui ne m'a jamais animé, c'est tuer une cible prédéfinie. Et tous les moyens sont bon pour y arriver. Mais maintenant, j'ai appris que la vie pouvait être précieuse, si bien que j'ai peur de regarder à quel point j'ai fauté. Et de découvrir un monstre sans émotions.
Je veux savoir qui je suis, et ne plus nager dans l'ombre...
Et je ne sais pas comment m'y prendre. J'ai toujours tout fait toute seule...mais là j'ai peur de me perdre. J'ai besoin de quelqu'un pour me guider ou me ramener en cas de problème."



"Si vous avez vraiment peur d'apprendre ce que vous êtes, nous pouvons aller très progressivement. Je peux vous proposer une démarche, assez simple. Nous commençons ensemble, et si vous deviez repartir avec Lestat, alors, vous pourrez peut être continuer seule."

"Je vais vous expliquer. Il va falloir mettre sur chacun de ces papiers un dessin qui symbolise parfaitement un de vos souvenirs. Quand vous les aurez tous énumérés de cette façon, nous pourrons les décortiquer un à un ensemble. C'est un début de travail qui nous permettra ensemble de faire connaissance avec vous."



"En fait je ne pense pas partir pour l'instant...ce que nous faisons ici est ma plus grande priorité. De plus je n'ai jamais reculé même face à la peur.

Je sais que j'ai la force nécessaire pour y aller franchement. En fait je pensais qu'on ferait plus...peut-être...de l'introspection...ou de l'hypnose pourquoi pas. Ce sera sûrement plus ... précis je pense. De vous décrire ce qui m'apparait quand je l'ai en face des yeux.

Enfin si cela est possible je ne sais pas si c'est hâtif de ma part ou si il y a une procédure précise."


"De plus ce sera sans doute plus clair pour vos archives non ?"



Bruits de feuilles.

"Je comptais de toutes façons vous aider à retrouver la mémoire grâce à l'hypnose et la relaxation. Mais comme vous semblez vraiment avoir oublié toute une vie, je me suis dit que ce serait bien de ranger par ordre chronologique chacune de nos découvertes, et ainsi recomposer l'album de votre passé."

Bruits de feuilles encore.

"C'est une méthode comme une autre, peu importe. L'important est que vous puissiez y croire. Je peux demander à mon collègue d'autres manières de vous aider."

"Pardon Emi... je vous demande de l'aide et je ne vous laisse pas faire votre travail comme vous l'entendez."

On griffone sur des feuilles.

"Je vais déjà essayer de dessiner les évènements que j'ai vu dans mon sommeil."

Plusieurs minutes passent sans autre bruit que la mine de crayon qui s'écrase sur du papier.

"Voilà ce que j'ai pu voir ces derniers mois, je pense que c'est déjà suffisamment parlant."

"Il faut les ranger dans l'ordre chronologique. Ils sont pour vous. Il est possible que ces souvenirs ne correspondent pas à votre vie, ou que partiellement... Il faut toujours garder cela à l'esprit. Décrivez-les moi. Nous allons les exploiter les uns après les autres. Il y en a-t-il un qui vous fait moins peur sur ces trois souvenirs ?"

"Oui je crois qu'ils sont chronologiques, je les ai vu séparément. Il y a de grands trous noirs entre ces évènements. La base de chacun de mes cauchemars c'est toujours ce massacre. Une fillette, blessée et terrorisée...à côté d'une femme décédée, visiblement d'une balle ayant traversé son corps en passant par le foie et qui a fini par se loger dans la clavicule de l'enfant. Mais je ne suis jamais dans la peau de cette enfant, je suis spectatrice. Je ne saurai dire si j'ai vécu cette scène ou non.
Dans mon rêve, il y a également des hurlements lointains, qui s'éteignent au rythme des coups de feu. Et puis quand tout devient calme, la fillette est emmenée par des soldats qui viennent d'arriver et n'ont pas participé au massacre. Ils se contentent de tout brûler...ils ont l'air pressés. Je ne sais pas où ils l'emmènent ni pourquoi. Néanmoins..."

"Votre soucis de protection me touche Emi, mais je finirai par voir bien pire j'en suis sûre. Autant y aller franchement. Peut-être que cette vision est une réponse à cette cicatrice... c'est déjà ça...ou alors, mon esprit a inventé cette charmante histoire."


"En effet. C'est une preuve que ces rêves ne sont pas complètement inventés. Voulez vous commencer maintenant ?"

"Vous vous sentez apaisée ? Vous n'avez pas à avoir peur, nous allons juste vous aider à vous concentrer sur les détails de vos souvenirs, scruter vos sentiments, approfondir vos visions... "

"Vous allez vous concentrer sur votre respiration, vider votre esprit de toutes pensées, n'écouter que ma voix car maintenant, ce sera la seule à guider le fil de vos pensées. Vous allez simplement vous replonger dans ce souvenir, où vous voyez cette enfant près de cette femme morte, d'une balle dans le foie, vous vous approchez d'elles, doucement, pour ne pas les déranger, essayez de voir leurs visages, les connaissez-vous ...?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Dossier NV-01MASC Selena Page   Mar 17 Mai - 6:14

Selena a écrit:


Selena se sentait légère. Les vapeurs qu'elle avait inhalé durant de longues minutes l'avaient mise dans de bonnes dispositions pour une séance d'hypnose. Là elle était détendue...elle ferma les yeux. Elle n'entendait plus que la voix d'Emi Louise, qui se voulait calme, reposante et rassurante. Elle finit par quitter son corps, partant comme dans un départ de grand huit, et pendant qu'elle était secouée, la vision commençait à apparaître. Durant toute la séance elle allait raconter à Emi ce qu'elle voyait.

http://www.deezer.com/fr/#music/result/all/lisa%20gerrard%20the%20rite

Au début elle nage en plein brouillard...elle marche dans l'inconnu.

Au loin elle entend des sons qui se font de plus en plus audibles. Des détonations d'armes à feu...d'explosions... des cris... d'abord agressifs, et puis des cris de terreur. Elle continue d'avancer.

L'air est étouffant, l'ambiance de plus en plus oppressante, c'est sûrement un pays chaud. Dans le brouillard, elle commence à distinguer des silhouettes d'hommes, femmes et enfants qui courent dans tous les sens, passant même près d'elle parfois. Ils ne semblent pas la remarquer. Parfois elle les voit tomber. Et les hurlements sont de plus en plus forts. Et le brouillard se dissipe de plus en plus.

Maintenant elle distingue un village embrasé et les silhouettes de soldats qui tirent un peu partout. Dans ce carnage, une habitation modeste semble l'attirer plus que les autres. Elle continue d'avancer lentement.

A sa droite quelques hommes sont à genoux. Ils prient...ils supplient, avant de se faire éliminer par rafales dans la nuque. A sa gauche une maison est incendiée...on devine qu'il y a beaucoup de monde à l'intérieur. Les hurlements qui s'en suivent lui glacent le sang. Ils hurlent à s'en déchirer les cordes vocales.... tous ces visages qui souffrent lui sont familiers, elle sait que quelque chose d'horrible hurle au fond d'elle. Mais elle n'arrive pas l'entendre ou l'atteindre. Et plus elle approche de la maison plus la pression est insoutenable.

Maintenant devant Emi, elle transpire à grosses gouttes et tremble. Sa respiration est très rapide, elle s'accroche de toutes ses forces à la banquette, comme si son esprit voulait fuir cette endroit, mais que sa volonté le forçait à aller jusqu'au bout. Elle continue de décrire la scène avec précision.

Il y a tellement de haine et de peine ici qu'on a du mal à imaginer qu'une telle scène a pu exister un jour...

A l'intérieur de la maison en question, une fillette hurle à la mort. Selena entend son pleure déchirant, à lui briser le coeur. Cette chose horrible qui hurle au fond d'elle se fait encore plus forte, mais elle n'arrive toujours pas y accéder.

Elle entre dans la maison. Un homme se trouve dans le salon très modeste... suspendu par une corde autour du cou. Il brûle encore. Maintenant Selena a l'impression d'être secouée dans tous les sens, comme si elle avait pris un coup de poing, son esprit veut sortir. Elle n'entend presque plus la voix d'Emi dans ce chaos. Elle ne peut pas avancer plus loin. Ses pas sont trop lourds. Pourtant il le faut... elle DOIT continuer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Dossier NV-01MASC Selena Page   Mar 17 Mai - 6:14

Citation :


"Avancez encore un peu, à tout moment vous pourrez revenir vers moi, il suffira de vous tourner et de me regarder, et la vision s'arrêtera, pour l'instant, tenez bon, plus c'est difficile de continuer, plus vous savez que des réponses s'y cachent. Vous pourrez pleurer après, tout le temps qu'il faudra, mais vous êtes si proche de découvrir ces visages qui hurlent, vous ne pouvez pas reculer..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Dossier NV-01MASC Selena Page   Mar 17 Mai - 6:15

Selena Page a écrit:
http://www.deezer.com/fr/#music/result/all/lisa%20gerrard%20the%20host


Selena, poussée par la voix d'Emi, voit sa vision se stabiliser, mais ses pas demeurent lourds. Elle traverse le salon en évitant de regarder le pendu...le regarder bruler ainsi, elle sait que c'est intenable pour son esprit...pourtant ça n'est pas le premier corps qu'elle voit.

L'odeur est atroce.

Elle avance dans cette ambiance suffocante et ouvre la première porte qui s'offre à elle pour fuir le salon. Lorsqu'elle l'ouvre, les pleurs se font beaucoup plus entendre. La fillette n'est pas très loin. Il faut qu'elle la trouve et qu'elle l'aide. Son coeur ne peut plus supporter de l'entendre pleurer ainsi. On dirait que c'est la fillette la plus malheureuse du monde ou même qu'elle ait jamais entendu.

Ca semble provenir du bout du couloir...sur le chemin une porte est entre ouverte sur sa droite. A l'intérieur du sang partout, et le corps d'un jeune garçon... peut-être 13 ou 14 ans. Il est nu, son corps est couvert d'hématomes et... il n'a plus de tête.

A nouveau elle se prend un énorme choc, et tombe dans sa vision. C'est comme si son coeur allait exploser. Elle a du mal à trouver son air. Ses ongles s'enfoncent dans la banquette. Pendant un moment elle ne raconte plus rien, elle cherche ses mots mais rien ne sort.


"Il y a...un...c'est...comme si........je... regarde toi. Tu m'avais promis de toujours être là... pourquoi...ils...t'ont fait ça?"
Ici il est bizarre d'entendre Selena parler avec émotion. Elle ne pleure pas, mais semble souffrir et être complètement perdue, comme si la petite fille qui était en elle avait posé cette question.

"Elle pleure encore...il faut que j'aille l'aider..."


Maintenant elle se relève, usant de ses dernières forces. Elle faiblit à mesure que la fillette est proche. Il fait chaud comme en enfer là dedans. Son coeur bat tellement fort... !
Et le désespoir y grandit, plus rien n'a d'importance. Plus elle l'approche plus la vie lui est égale. Elle s'éteint à chaque pas. A chaque pas, elle a un peu plus envie de mourir. Elle commence à comprendre et à ressentir les pleurs de la fillette.


Elle arrive... et aperçoit déjà des jambes de femme au sol. Plus avance et plus elle découvre son corps. Et maintenant elle entend une chanson lointaine...une chanson qu'elle connait...qui lui est familière...mais semblant sortir d'un autre temps. Elle ne provient de nulle part. Ses souvenirs se mélangent.



http://www.deezer.com/fr/#music/result/all/lisa%20gerrard%20sanvean


Maintenant elle voit la femme dans son intégralité. Du sang noir coule de sa blessure... Elle est belle... son visage n'inspire que le calme. Elle est apaisée et ne souffre plus.

C'est tellement douloureux pour Selena de voir cette femme... de voir à quel point on lui a fait du mal.

Et il y a aussi la fillette à côté... elle patauge dans le sang de la femme...elle semble perdue et n'arrive pas se calmer. Elle regarde la femme les yeux embués de larmes, et la secoue avec ses petits bras fragiles et ensanglantés par son propre sang provenant de sa blessure à la clavicule. Elle ne cesse d'appeler...


"Maman...... réveille toi... je veux pas être toute seule."

Selena reste paralysée face à la scène, une boule au fond de la gorge. La fillette se met à la regarder et à lui parler, sanglotant.

"Au secours...ma maman elle a mal...elle bouge plus"

Maintenant c'est comme si un couteau s'enfonçait dans le coeur de Selena. Elle est complètement crispée sur sa banquette. Sa vision tourne dans tous les sens, et elle se retrouve à la place de la fillette.

Elle est désespérée, atrocement triste, elle pleure autant qu'elle le peut. Un océan de larmes intarissables. Elle caresse le visage de sa mère... et la vision se met à changer.

Elle se retrouve dans ses bras, en sécurité. Celle ci est bien vivante et la console.

"Ewrîn... tu ne devrais pas pleurer comme ça... tu es grande et tu dois être forte... tu sais bien que cette petite fille voulait seulement jouer avec toi... elle n'a pas voulu te faire mal... maintenant elle s'en veut terriblement de te voir pleurer comme ça... tu dois être forte et juste... tu dois apprendre à protéger les plus faibles et à être aimante... et je continuerai d'être fière de ma petite fille chérie."

Maintenant le coeur de Selena est un volcan en éruption. Elle se lève brutalement de sa banquette, le corps tendu est cripsé. La souffrance de toute une vie vient d'être lâché dans son corps. Elle hurle et pleure comme possédée...le temps de quelques secondes... avant de vomir devant elle et de tomber inconsciente aux pieds d'Emi Louise.


Le choc émotionnel, même pour une femme de cette trempe... a été trop violent. Elle est plongée dans une profonde inconscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana-Lucia Segovia

avatar

Messages : 460
Date d'inscription : 10/09/2010

MessageSujet: Re: Dossier NV-01MASC Selena Page   Mar 17 Mai - 9:32

Alisha ne put s'empêcher d'écouter les enregistrements d'Emi. Quant aux nerveux, l'indienne en faisait peu cas. Elle grimace...

Lors d'une séance, j'imagine que si c'est trop fort ou trop violent, il faut ramener la personne avant le choc émotionnel. C'est trop soudain et rapide. Ne jamais pousser la personne à aller plus loin quand elle semble remuée de l'intérieur, mais y aller par phase quitte à reprendre à un moment clef par la suite. Visiblement, elle n'était pas prête et ne sait ni gérer ni revenir... Dans mes souvenirs, il y avait des histoires de claquements de doigts etc. pour réveiller la personne mais... Une personne nerveuse à tes côtés, mieux vaut éviter. Lui parler pendant son inconscience en lui suggérant des images apaisantes et progressivement la pousser à revenir... ?

L'indienne jette un regard interrogatif à Boris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boris Tarkovski

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Dossier NV-01MASC Selena Page   Mar 17 Mai - 17:46

On est d'accord.

Soucieux, le Boris.

Trop loin, trop fort, trop vite. Ramenez-là en douceur. Odeurs et sons familiers. Environnement protégé. Pas une seule douleur ou sensation violente pour la dissuader de revenir. Et faites sortir monsieur Nerveux si jamais il fout la merde. Si besoin avec un balisong dans le coffre.

Mais j'avoue être plus doué pour mettre les gens dans cet état que pour les faire revenir. Si je veux vraiment leur parler, j'arrête avant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Dossier NV-01MASC Selena Page   Mar 17 Mai - 20:17

"Très bien. Merci pour ces conseils. Je vais m'y mettre. Comment ça se passe à Aurora ? Vous travaillez sur quoi ou sur qui en ce moment ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana-Lucia Segovia

avatar

Messages : 460
Date d'inscription : 10/09/2010

MessageSujet: Re: Dossier NV-01MASC Selena Page   Jeu 19 Mai - 11:28

Pour ma part, je travaille sur mon cabaret et accessoirement, je poursuis mes recherches en créant quelques vivariums. Nous ne pourrons étudier la cafetière ambulante, elle s'est éclipsée semble t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Dossier NV-01MASC Selena Page   Jeu 19 Mai - 11:30

"Quelle cafetière ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boris Tarkovski

avatar

Messages : 113
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Re: Dossier NV-01MASC Selena Page   Jeu 19 Mai - 17:21

Marvin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Dossier NV-01MASC Selena Page   Jeu 19 Mai - 19:58

Un silence typique.

"Bon sang. Comment cela s'est passé ? Comment avez-vous été mis au courant ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ana-Lucia Segovia

avatar

Messages : 460
Date d'inscription : 10/09/2010

MessageSujet: Re: Dossier NV-01MASC Selena Page   Ven 27 Mai - 8:00

Bien plus tard.

Par ses compagnons de voyage. Est-ce que la situation s'est améliorée pour la jeune femme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emi Louise

avatar

Messages : 943
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Dossier NV-01MASC Selena Page   Sam 28 Mai - 0:37

«Je vous fait un rapport sur sa guérison asap. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dossier NV-01MASC Selena Page   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dossier NV-01MASC Selena Page
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dossier aux éditeurs ALBUM
» [Dossier] Vos impressions sur le HTC One
» Avis à celles qui ont la cuttlebug!!! MAJ page 4 le 12-03
» Préparer son manuscrit
» Tuto n°4 bis : faire une page de digiscrap

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Act as a Celebration of Technology :: Ondes sécurisées :: Labo de New Vegas-
Sauter vers: